Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Commande d'une lame de maîtresse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Armurerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 00:57 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Tandis que je m'approchai de la boutique, je vis, non sans étonnement, un homme en sortir, une expression de satisfaction peinte sur le visage. Je m'écartai afin de le laisser passer, puis poussait le battant. Je me découvris le crâne en posant un pied sur le parquet ciré. Je restai un instant stupéfait, voyant une queue de quatre ou cinq personnes attendre pour avoir recours aux talents de la jeune forgeronne. Je repris contenance tandis que mon capuchon touchait mes épaules. Je captais fugitivement son regard et lui adressai un grand sourire afin de la mettre au fait de ma présence, puis déambulait dans les rayonnages. Je ne me lassais plus d'admirer les talents de l'artiste. Je m'écartai quelques fois afin de laisser passer un client chargé de son ou ses achats puis, une fois que la file eut disparut et que le magasin soit vide, je m'avançai à mon tour vers le comptoir. Je souris à Ariez en la saluant :


"Et bien dis donc, il semblerait que le faste soit promis à devenir ton quotidien avec autant de clients ! Tu vas bien ? A vrai dire, il me faut t'avouer quelque chose... Je ne viens pas ici pour une simple visite de courtoisie : j'ai besoin de tes talents de forgeronne : il me faudrait une lame. Pour être plus précis, un katana long. J'aurai tendance à préférer une arme simple et sans fioriture, efficace et fonctionnelle. Désolé pour ton inspiration artistique ! S'il était également possible que tu me prépares un fourreau adapté, je t'en serais reconnaissant. Ah et, une dernière chose, serait-il possible que tu traites cette arme de manière à ce qu'elle résiste aux assauts élémentaire et qu'elle inflige, de surcroît, des dégâts aériens ? Quand à ses caractéristiques physiques, ne lésines pas sur les moyens, tes efforts seront dûment récompensés !"

Je la regardai un instant, puis me rendit compte que j'avais tout énoncé d'une seule traite, dans un ordre plus ou moins inexistant. J'éclatai de rire un court instant, puis repris la parole :


"Désolé pour ce monologue, je me suis laissé emporté. Tu as toutes les informations qu'il te faut ou tu voudrais d'autres renseignements ?"


(HRP : voici l'arme en question :
)
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mar 19 Avr - 00:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 19 Avr - 14:37 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Elian revenait de la taverne où il venait d'accepter une quête dans les ruines de necra. Décidément, il va y élire domicile si ça continu, ça doit bien faire la troisième fois qu'il vas-y mettre les pieds. Il était donc temps de changer d'arme, la sienne était vraiment émoussée, il avait une quête à mener à bien et avait réussi économisé pour cela. Il traversa les rues de Lüh à la recherche d'une armurerie, mais n'en trouva pas. Il se perdait plusieurs fois, en effet cela faisait des années qu'il n'a pas été dans les rues commerçantes. Il demanda donc à un passant s'il pouvait lui indiquer le chemin. Ce dernier continua le sien sans répondre, quel malotru ! Mais ça n'affecta pas l'humeur plutôt joyeuse, toujours souriant de l'homme. Il continua ses recherches et atterrit dans les quartiers de plaisir. Comment avait il fait pour arriver là ? Il se pressa de le traverser en vitesse. Il n'aimait pas ce genre d'endroit, des hommes emmenaient des femmes dans des maisons, d'autre en sortait l'air satisfait et la femme derrière comptant les Tsuris gagnés. Comment pouvait ont vivre ainsi. Elian accéléra encore le pas le regard bien en avant, évitant celui de toutes les femmes qui le dévoraient du regard et l'appelait. Quand soudain deux jeunes femmes l'accostaient. Elles étaient vêtues de courtes robes qui offraient un large décolleté sur de généreuses poitrines et une vue sur leurs bas de dentelle. Mais Elian n'est pas, ou plutôt n'était plus attiré par ces choses-là. Il repoussa cordialement les deux jeunes femme en leur disant qu'il n'avait guère de temps à leur consacrer et que cela ne l'intéressait pas malgré leur beauté. Il partit en leur baisant les mains et un clin d'oeil qui voulait tout dire sur son orientation. Il reprit son chemin en laissant les deux dames qui paraissaient un peu déçut, mais cela lui était égale.


Après la traversée de plusieurs quartier, il arriva enfin devant l'armurerie. La façade était en pierre grise et en bois avec une enseigne décorée d'une épée croisée avec une autre. A travers la fenêtre il vit les innombrables armes. Après avoir contemplé la boutique, il se décida d'entrer. Une clochette tinta quand il poussa la porte et quand il la referma. Il faisait sombre dans la boutique, il y avait un comptoir en bois derrière lequel quelques armes étaient soigneusement rangées. D'autre étaient mis en vrac dans des tonneaux, mais ce n'étaient que des morceaux de fer sans grande valeur. Elian marchait un peu dans la boutique, il y avait une autre personne, un jeune homme bien équipé qui venait de passer une commande à la propriétaire du magasin. En attendant que ce dernier termine, Elian regardait les quelques armes qu'il y avait. Il en repéra une qui lui convenait au premier coup d'oeil, elle avait une lame à double tranchant de bonne taille, un pommeau ovale, de jolis motifs ornés la lame et la poignée. Après la contemplation de cette lame, il alla attendra près du comptoirs que la propriétaire ai terminée.


[Voici l'arme]
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 11:47 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Ariez était vraiment débordée aujourd'hui, parait-il qu'une rumeur sur elle circulait en ville et beaucoup de gens prétextaient vouloir acheter une arme pour en fait voir si elle allait mieux. En tout cas une petite file d'attente c'était faite à la caisse, elle prenait grand soin de noter les commandes d'armes ou de remettre aux clients les armes qu'ils avaient repéré en vitrine. Finalement, c'est un client assez inattendu qui se présenta à la caisse, il s'agissait de Sheiko, elle afficha un grand sourire, heureuse de le voir.

"Bonjour Sheiko. Il me manque quelque chose pour te faire cette arme : à quel élément veux-tu qu'elle puisse résister ? Je peux l'immuniser contre tous les éléments mais ce ne sera pas donné. Pour le reste je pense que tu m'as donné suffisamment d'éléments."

Une fois qu'il lui eut répondu à sa question, elle finit de tout noter dans son petit calepin, et après un dernier regard sur tout ce qu'elle avait à faire, elle poursuivit :


"Ce sera prêt après demain, je ne peux pas plus tôt malheureusement. J'espère que cela te va. Excuse moi Sheiko de te presser il y a encore beaucoup de gens qui attendent je ne peux pas discuter plus longtemps."


Elle afficha un léger sourire, elle n'aimait pas beaucoup presser Sheiko de laisser place au suivant mais elle savait de toute façon qu'elle reverrait Sheiko plus au calme dans deux jours. Dans la file après Sheiko il y avait un jeune homme qu'elle avait déjà vu quelque part, elle n'avait malheureusement pas le temps d'essayer de se souvenir où. Il avait vagabondé dans la boutique et devait savoir quelle arme il voulait.


"Bonjour, que puis-je pour vous ?"


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 12:19 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

J'écoutais Ariez s'enquérir des éléments auxquels ma lame se devrait de résister avec un sourire, qui se fit plus insistant lorsqu'elle affirmait que ce ne serait pas donné :

"Il me les faut tous. Après tout, je voyage aux quatre coins de l'île. A quoi me servirait une lame qui ne peut aller qu'à un ou deux de ces coins ? C'est bien pour cela que je fais appelle à toi : je sais que tu es la meilleure en ce domaine. Et ne te fais pas de soucis, j'ai largement de quoi payer tes heures de travail."

Je l'observais noter doctement ses observations. Elle m'annonça ensuite que ma commande serait prête dans les deux jours. Je hochais la tête puis me retins de rire lorsqu'elle me congédia gentiment. Qui aurait cru, quelques semaines plus tôt, qu'elle serait un jour trop occupée dans son magasin pour discuter. Cependant, ce changement me fit très plaisir et je n'en fus pas vexé le moins du monde. Je m'écartai afin de laisser la place au client suivant, m'apprêtant à saluer Ariez, puis m'arrêtai net en remarquant son avant-bras ganté d'or. Ce n'était pas la première fois que je voyais cet homme, j'en étais certain. Mon odorat m'informa d'une odeur d'ale caractéristique des tavernes. Je m'arrêtais un instant afin de mobiliser mes esprits, puis la lumière se fit et les éléments se mirent en place comme les différentes pièces d'un puzzle :


Cet homme m'avait précédé au tableau des quêtes. J'y étais allé afin de jeté un coup d'œil. Un homme me précédait dans l'attroupement qui se pressait au pied des panneaux d'affichage, dont plus de la moitié étaient justes des vantards éméchés à la recherche d'inspiration pour leurs prochains mensonges. Mais cet homme-là paraissait sain d'esprit et son attention s'était portée sur la quête que j'avais moi-même accepté. Peut-être ferions-nous parti du même voyage.

J'achevais donc mon mouvement de décalage en détaillent l'homme. Assez grand mais également noueux, il ne semblait pas peser bien lourd. Son visage était couturé de cicatrice, même si la plupart, habilement dissimulées par ses cheveux châtains, sortaient à peine de leur cachettes. Ses yeux gris étaient fixés sur un visage qui faisait relativement jeune.

Je poursuivis mon examen insistant, conscient que la discrétion ne faisait alors pas parti de ma façon d'être. C'était cependant le but. Ne sachant pas comment entamer une discussion, je préférai lui laisser ce plaisir. Si toutefois il le faisait. Il m'intriguait, et j'espérai donc qu'il m'interrogerai...
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mer 20 Avr - 23:50 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Elian approcha su comptoir qui venait se libérer. L'homme qui venait de passer commande lui était familier. Il a surement dû le croiser quelque par, en tout cas, il était bien fait de sa personne. Le pisteur le trouvait à son goût, mais il n'allait pas commencer à flirter. Il n'était pas assé ivre pour se lancer à l'assaut d'un inconnu, aussi beau soit-il. Derrière le comptoirs se tenait une jeune femme. Il la connaissait aussi. Surement dans une de ses missions où totalement par hasard. Il salua donc la propriétaire du magasin et fit par de sa demande.

« Bonjour mademoiselle, j'aimerais une des épées qui sont exposées, la Durane. Mais j'aimerais la modifier si possible. Il faudrait qu'elle résiste à tous les éléments. Si ce n'est pas possible ce n'est pas grave, je ne veux pas vous surcharger de travail. »

Comme à son habitude, Elian avait été le plus courtois possible, toujours souriant et de bonne humeur. Mais quelque chose le dérangeait. Une sensation de picotement dans la nuque, ce genre de picotement que l'on a quand quelqu'un vous observe et le jeune homme le savait très bien. Il se retourna vers l'homme qui était toujours là. En le regardant un peu mieux, il pu voir qu'il n'était pas vieux, peut être même plus jeune que lui-même. Il possédait des traits fins encadré par une chevelure sombre. Mais pourquoi le regardait-il avec insistance ? Il avait quelque chose qui n'allait pas ? Et puis tout devint claire. Il se souvenait d'où il connaissait l'homme. Il était dans le bar, au niveau du panneau d'affichage quand le pisteur avait choisi une mission. En terminant avec la commande, il se retourna vers l'homme qui le regardait toujours en souriant pour lui adresser la parole.

« Bonjour messire, je me demandais à l'instant, pourquoi me regardez vous ? J'ai quelque chose qui vous gène peut être ? »

Il remit aussitôt une mèche rebelle qui se baladait devant ses yeux, qui revint au même endroit dès que les doigts d'Elian ne la soutenaient plus. Abandonnant l'idée de bien remettre cette mèche, il la laisse vagabonder à sa guise.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 12:02 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

L'autre jeune homme aussi voulait immuniser sa nouvelle arme contre tous les éléments. Cela paru bizarre à Ariez, c'était un gros investissement, à raison de 175 Tsuris par élément, cela revenait déjà à 700 Tsuris rien que pour immuniser l'arme contre tous les éléments, en plus de l'épée en elle même, ce jeune homme allait en avoir pour 970 Tsuris, ce n'était pas rien. Il devait sans doute préparer une aventure qui, si elle était réussie, lui rapporterait bien plus que 970 Tsuris, peut être d’ailleurs était-ce la même expédition que semblait préparer Sheiko.

"Bonjour. Oui c'est tout à fait possible jeune homme, votre Durane améliorée sera prête après demain."


Tout comme celle de Sheiko ... En tout cas immuniser une arme contre un élément ce n'est pas rien, ces deux la allaient lui donner beaucoup de travail, c'était un fait ! Elle nota tout ce qu'elle devait faire sur la Durane pour ce jeune homme et son planning se remplissait vraiment vite, mais avec tout ce travail, cela signifiait aussi beaucoup d'argent, ce mois ci elle n'aurait pas de problème pour s'en sortir, elle pourrait peut être même se reforger une arme pour elle, une meilleure, plus agile, plus fine et facile à manier, comme elle les aime.

Il y avait encore beaucoup de monde qui attendait alors elle ne s'attardait pas, c'était un peu dommage, ne pas avoir le temps de chouchouter les gens qui venaient dans sa boutique c'était mauvais pour la fidélisation de la clientèle. Les clients suivant allaient lui donner moins de travail et elle en fut un peu soulager, ils achetaient les armes disponible tout de suite qui étaient en vitrine.

(HRP : Désolée je n'ai pas grand chose à dire. Vous pourrez poster dans ce sujet le message ou vous revenez chercher votre arme)


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 16:56 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Je ne pus m'empêcher de sourire lorsque la lumière se fit dans le regard de mon interlocuteur : tout comme moi, il avait saisi l'instant de notre rencontre.

« Bonjour messire, je me demandais à l'instant, pourquoi me regardez vous ? J'ai quelque chose qui vous gène peut être ? »


Je lui accordai un nouveau sourire et lui répondis d'une voix calme :

"Rien chez vous ne me dérange, je vous l'assure. Mais je dois bien avouer que je ne vous regarde pas sans raison, comme vous l'avez deviné. Il me semble vous avoir croisé il y a quelques dizaines de minutes, à la taverne... d'après ce que j'ai pu voir, votre intérêt se portait sur une mission se déroulant dans... les ruines de Nécra, si je ne m'abuse. Et là, je vous recroise en cette boutique afin de vous procurer une arme, des plus résistantes de surcroît. J'en viens donc à me permettre de vous poser la question suivante : Partez-vous pour la mission dont je vous ai parlé plus tôt ?"

Je le regardais, toujours souriant, à l'écoute de sa réponse. Je me rappelai soudain les bonnes manières. Je me courbais légèrement, puis vrillait mes yeux dans les siens :


"Veuillez m'excuser, je manque à toute convenance. Je m'appelle Sheiko Shinigaru, guide d'excursions à travers toute l'île. J'ai accepté cette quête."
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 25 Avr - 23:47 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Elian répondit au salut de Sheiko en déclinant lui-même son identité avec un sourire charmeur.

« Enchanté de faire votre connaissance, je suis Elian Radgem, pisteur, mais aussi guide quand on a besoin de mes services. Je suis heureux de rencontrer un autre de la profession. »


Il passa sa main dans ses blonds cheveux en bataillent. Impossible pour eux de rester en place comme toujours. Une mèche par-ci, une mèche par là et vas-y que je te remmet à ta place et tu es déjà reparti à l'opposer. Mais bon, tout cela faisait un peu parti de son charme. Abandonnant de ce recoiffer, il était très intéressé par son interlocuteur. Il disait avoir prit la quête de necra et bien-sur, lui-même l'avait accepté. Cela faisait d'eux des collègue pour un temps et rien de mieux que de faire connaissance avec ses compagnons de route avant de partir en mission. Elian lui répondit d'une voix enthousiasme.

« Effectivement, je vous reconnais maintenant. Vous étiez aussi au tableau d'affichage. Vous avez donc aussi choisie la mission à Necra ? Un joli coins par là-bas. Enfin, quand on le connait il n'est plus si terrible que ça. C'est la première foi pour vous Necra ? »


Sur ses mots, il repensa à ses autres excursions par là-bas. Avec son invocation pour s'entraîner dans les pics glacés, puis à cause d'un rêve et il se retrouva à aider une jeune femme tout en mettant sa propre vie en danger pour s'interposer entre elle et un fureur. Il avait bien soufaire ce jour-là, la corne empoisonné de la créature l'avait transpercé. Mais il était encore en vie grâce à l'intervention de deux autres personnes. D'ailleurs, en parlant de ça, la femme au comptoirs lui était vraiment familière et à y bien réfléchir, elle ressemblait beaucoup à celle qui était dans les ruines ce jour-là. Enfin, pas le temps de lui en parler, il y avait du monde qui faisaient la queue. Il ne voulait pas la déranger.
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Mer 27 Avr - 16:36 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Il semblait décidemment avoir du mal à discipliner ses mèches blondes... Alors qu'il essayait une nouvelle fois de remettre ses cheveux en place, ces derniers se remettaient immédiatement à leur place initial. Il semblait toutefois me porter un intérêt non feint, d'autant plus qu'il s'annonçait également guide.


« Effectivement, je vous reconnais maintenant. Vous étiez aussi au tableau d'affichage. Vous avez donc aussi choisie la mission à Necra ? Un joli coins par là-bas. Enfin, quand on le connait il n'est plus si terrible que ça. C'est la première fois pour vous Necra ? »


Je secouai légèrement la tête en signe de dénégation. J'étais déjà allé plusieurs fois en ces terres désolées, mais ce n'était pas mon lieu de prédilection.


" Si je ne suis pas expert de ces ruines, j'y suis cependant déjà allé à plusieurs reprises, comme tout bon guide qui se respecte. Cependant, d'après le ton qui vous employez, vous semblez posséder une certaine expérience du terrain, du moins le supposé-je. Je pense que cela sera une aide non-négligeable. Je suis heureux de partir avec vous."


Il s'était perdu dans ces pensées après ses quelques mots. Je lui laissais quelques instants, puis abordai des problèmes pratiques :


"Quand souhaitez-vous partir ? Je souhaiterai ne pas trop tarder, cependant, il nous faut tout de même récupérer nos épées, ne croyez-vous pas ? Que diriez-vous de partir dans... 4 jours ?"


Cela me permettait d'obtenir mon arme, puis de m'entraîner un peu avec. S'il était vrai que j'étais bon un katana à la main, chaque lame était unique, et il aurait été stupide de s'aventurer en des terres aussi dangereuses que les ruines sans, au préalable, maîtriser son armement.
Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 30 Avr - 20:41 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Apparemment Sheiko était ravi de partir avec lui et lui demandait de partir dans quatre jours. Pourquoi pas. Bon il aurait préféré partir plus tôt, mais si le guide devait sûrement faire certaine chose avant. Le pisteur ne voulait pas paraître égoïste et accepta la proposition sans broncher.

"Très bien, dans quatre jours ça me vas. Sur ceux je vais vous laisser, il faut terminer de tout préparer. Je vous souhaite la bonne journée et peut-être à demain si on se recroise pour aller chercher nos armes."


Sur ses mots, il sortit de la boutique en saluant poliment la propriétaire et Sheiko. Qu'allait-il faire pendant quatre jours ? Voir ses parents ? Pourquoi pas, mais il ne resterais pas des heures. Pourquoi pas quelques emplettes; il lui faudrait des vivre et il n'aura pas le temps d'aller faire des chasses pour avoir de la viande et il lui restait qu'un ou deux morceaux de viande séchées. Pour les fruits, il faudrait aller en acheter et refaire des stock d'eau fraîche. Pour cela il partit chez le maraîcher acheter quelques pommes, des carottes et quelques pommes de terre. Bon, avec tout cela il devait avoir suffisamment de vivre pour tenir un peu et au pire il chassera en chemin. Suite à ça, il partit prendre une chambre dans l'auberge pour la nuit. Il passera les restes dehors, pas les moyens de s'offrir trente-six nuits.

-----------------------------------


Le lendemain, il était de retours dans l'armurerie pour récupérer son arme. Cette fois il n'y avait personne, juste la jeune femme qui rangeait son magasin. Il rentra dans la boutique toujours avec un sourire.

"Bonjour, je viens récupérer l'arme que j'ai demandé hier, la Durane."


Il se dirigea vers le comptoir toujours en souriant, préparant les tsuries. Il se demandait s'il verrait Sheiko aujourd'hui. Enfin, il n'avait aucune raison de le revoir en fait, pas avant trois jours. Bref, il chassa ces idées de sa tête et se concentra sur l'arme que lui ramenait la vendeuse.
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 00:59 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

A mon grand plaisir, Elian accepta ma proposition sans faire montre de la moindre réticence. Je l'en remerciai et lui retournai son salut lorsqu'il fut temps pour lui de partir. Je restai un instant à méditer le personnage, son assurance quand aux ruines de Nécra et son nouvel équipement... Il n'y avait plus qu'à espérer que ce fut un véritable guide et pas l'un de ses insolents crétins se croyant invincible et périssant au premier danger. Je repoussai ces sombres hypothèses dans un coin de mon crâne et me tournai vers l'artisane. Derrière son comptoir, elle semblait toujours aussi affairée, adressant son éblouissant sourire à ses clients. Je souris en sa direction sans toutefois chercher à capter son regard. Je la couvais un instant d'un regard bienveillant puis me glissait hors de la boutique tel une ombre. Blanche et bleue, certes, mais une ombre tout de même. Je retournai ainsi à ma propre boutique afin de prévenir Khalimshaar que la commande était passée. Nous n'avions plus qu'à attendre.

_____



Voilà deux jours que je m'étais rendu à l'armurerie afin de me procurer une nouvelle arme. Songeant aux talents d'Ariez, je me dis qu'elle avait alors eu amplement le temps de finir la lame. Peut-être même s'était elle laissée aller à quelques délicates fioritures de ci-delà ! J'étais impatient de voir le résultat. La veille, j'avais trompé mon impatience avec un petit entraînement en compagnie d'Ariez, Shanimir et Liven. Cela m'avait permis de renouer avec la voie du sabre et de retrouver d'anciens réflexes assoupis. Il était désormais tant de les parfaire en compagnie d'une lame de qualité. C'était pour cette raison, ainsi que pour revoir la demoiselle, que je me précipitai à la forge de bon matin. Tandis que j'entrais, j'aperçus un homme au comptoir. Le reste de la pièce était vide et nul autre qu'Elian ne troublait la quiétude de ce lieu. Je ne fus guère étonné de l'apercevoir ici, puisque nous avions hérité du même délai pour récupérer notre équipement. Je lui adressai un signe de tête mais restai toutefois à l'écart, décidant de ne m'approcher que si l'un deux m'appelait. Je promenai donc mon regard sur les formes diverses et variées qu'étaient les épées d'Ariez.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 13:57 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Ariez avait l'impression d'être surchargé de travail mais ce n'était pas si grave, pendant qu'elle travaillait au moins elle ne pensait pas à ses problèmes et c'était un moyen comme un autre de fuir. Et puis, c'est triste à dire, mais ses clients venaient la voir plus souvent que ses amis, alors autant rester derrière le comptoir !

Tandis qu'Elian arrivait, elle disposa une pancarte sur son magasin "Cherche assistant armurier - 300 Tsuris la semaine." C'était un moyen de s'en sortir et puis elle aimait avoir des employés : elle prenait un malin plaisir à leur faire faire le ménage, ce qu'elle détestait pas dessous tout. En échange elle pouvait former les jeunes prêt à l'avoir comme patronne a un grand futur dans l'armurerie, il y avait des secrets dans la fabrication des armes que seule elle avait, et elle espérait avoir vite de l'aide.

Ceux qu'elle attendait arrivèrent, il s'agissait de Sheiko et de l'autre jeune homme, un blondinet, venus chercher leur armes. Elle alla immédiatement chercher la Durane amélioré dans sa réservé, la lame brillait plus qu'une Durane normale ce qui amplifié la beauté de l'arme et devait être du au traitement fait par Ariez sur la lame.


"Et voila ! Une Durane qui résiste à tous les éléments. Je vous en demanderais 970 Tsuris. Je peux vous fournir un fourreau gratuitement, si vous le désirez."


Sur ce pendant que Elian comptait ses Tsuris, elle invita Sheiko à se rapprocher du comptoir, et prit sur une armoire un katana. Elle se sortit avec délicatesse de son fourreau pour montrer la lame à Sheiko.

"Regarde Sheiko, sans fioriture mais c'est quand même une vrai œuvre d'art ! Comme tu l'as demandé, immunisé contre les 4 éléments, et inflige des dégâts aériens. Je l'ai aussi faite assez résistance et ses attaques sont d'une puissance redoutable ! Il t'en coutera ... " elle refit ses comptes sur un petit papier et annonça, avec un joyeux sourire "1465 Tsuris" voila longtemps qu'elle n'avait pas fait une affaire pareil, il y avait de quoi être ravi !


Revenir en haut
Elian Radgem

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 10 Mai - 17:19 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Elian venait de terminer de compter ses Tsuries et les mit sur le comptoir tout en contemplant sa nouvelle arme. Elle était magnifique ; une lame de colorie doré qui partait en dégradé vers le blanc gravé de motif qui l'embellissait. Elle est encore plus belle que dans ses souvenirs. Peut être dû à l'immunisation des éléments. Une arme qui allie la beauté à la résistance. Le prix était tout de même là, mais les dernières chasse de l'homme lui permettait de faire cette folie.

Quand il en eu fini son achat, il accepta la proposition de la jeune femme de lui fournir un fourreau et il remarqua la présence de Sheiko. Ariez lui présenta l'arme qu'il avait commandé. Elle était très belle, légère et dangereuse. Lui aussi l'avait immunisé contre les éléments et en plus il lui avait donné la possibilité de causer des dommages d'air. C'est sa bourse qui allait souffrir d'un cout. Enfin bref, ça ne le regardait pas.

Il salua Sheiko d'un signe de tête en plus d'un sourire sincère. Avant de récupérer son arme en plus du fourreau qu'il attacha directement à sa ceinture où se trouvait un couteau de chasse et quelques bourses contenant quelques herbes pour les remèdes de premier soin ; maux de ventre, plaies, empoisonnement « classique », les plus rependus quoi. Il se permit une remarque sur la commande du guide.

« très belle arme vous avez là. Une véritable œuvre d'art. Mademoiselle vous êtes une artiste. » Il se tourna vers l'homme pour lui poser une question avant le départ. « Ha ! Au fait, où devons-nous nous rejoindre pour le départ vers les ruines et à quelle heure ? »
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 19:10 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

La lame Qu'Ariez remit à Elian ressemblait fort à une base de durane. Elle luisait cependant d'un éclat surnaturel, sûrement dû au traitements appliqués par l'artiste afin qu'elle résiste aux attaques magiques. Sage précaution d'ailleurs.

Une fois qu'il eut conclu son affaire avec la marchande, je lui succédai au comptoir. Je répondit à son signe de tête puis accordai toute mon attention à la vendeuse. Elle chercha l'arme sur une armoire et me présenta ma lame d'un geste emprunt de douceur. J'en eus le souffle coupé :

Le tranchant d'un acier pur était parcourue de reflets irisés mouvants, comme si quelqu'un soufflait dessus en hiver, créant ainsi la rencontre entre l'air chaud et le froid métal. Légèrement courbé, l'arme était parcourue d'un sillon de chaque côté afin que le sang puisse s'écouler de la plaie et qu'elle ne reste pas bloquée à l'intérieur du cadavre de mon opposant. Sur la poignée s'entrecroisait des bandes de tissu blanc permettant une meilleure accroche. L'objet était proche de la perfection, alliant à merveille la beauté et la mort. Avec une telle épée, mes combats sauvages se transformeraient assurément en ballets mortels !


"Regarde Sheiko, sans fioriture mais c'est quand même une vrai œuvre d'art ! Comme tu l'as demandé, immunisé contre les 4 éléments, et inflige des dégâts aériens. Je l'ai aussi faite assez résistance et ses attaques sont d'une puissance redoutable ! Il t'en coutera ... 1465 Tsuris"


Je levais les yeux vers elle et lui adressai un fin sourire appréciateur.


"Elle est en effet de toute beauté, tu sembles mériter la confiance que j'avais placé en toi. Et j'aurais bientôt l'occasion d'en tester la solidité, rassures-toi. Merci pour cette arme."

Je lançai sur le comptoir une bourse contenant environ 1500 tsuris puis me tournai vers Elian qui m'interpelait :

« Ha ! Au fait, où devons-nous nous rejoindre pour le départ vers les ruines et à quelle heure ? »

"Départ dans deux jours au lever du soleil, rendez-vous à la porte Est. Salut tout le monde"

Je ceignis rapidement mon katana dans mon dos, de manière à ce qu'il émerge par dessus mon épaule gauche puis sortit, appréciant le poids du l'arme dans mon dos.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 14 Mai - 16:35 (2011)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse Répondre en citant

Ariez recompta méticuleusement ses sous, elle aimait beaucoup l'argent, elle aimait en avoir, elle adorait savoir qu'elle pouvait acheter ce qui lui faisait envie, malheureusement les affaires n'étaient pas toujours bonnes et la plupart du temps, Ariez était fauchée. Avec ce qu'Elian lui paya, et ce que Sheiko lui donna, elle disposait maintenant de tellement de Tsuris qu'elle pouvait faire des folies ! Comme rénover sa maison, se forger elle même une arme, acheter beaucoup de nouveaux livre, aller au théatre ! Tellement de divertissements qui nécessitaient finance étaient maintenant à sa portée, elle se vit un avenir rayonnant... le sourire aux lèvres ! Oui, elle aimait vraiment l'argent, et cela l'émoustillé beaucoup.

Et puis, Elian et Sheiko semblaient très contents de ce qu'elle avait réussi à faire, tous les deux s'accordaient à dire que c'était du bon travail. Il valait mieux, vu le prix qu'il avait mis ! En tout cas leur deux armes ne souffriraient plus des attaques élémentaires, mais Ariez comptait quand même sur leur bon sens pour ne pas se lancer à l'assaut de monstre trop fort pour eux, se pensant invincible grâce à leurs armes.


"Vous allez vous battre comme des Tigres avec ça !"

Elle eut un sourire et salua Sheiko qui s'en alla directement, il devait avoir à faire. Ariez était contente, avec le katana qu'elle lui avait forgé, il avait fière allure, cela lui allait bien et elle était contente d'avoir choisi ces couleurs, elle salua Elian qui s'en alla juste après Sheiko. Il était encore tôt, d'autres clients allaient surement bientôt arriver pour récupérer leur armes, en attendant, elle s'octroya un petit moment de répit en allant dans la réserve, entouré de toutes les œuvres qu'elle avait forgé.

[topic clos]


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:34 (2016)    Sujet du message: Commande d'une lame de maîtresse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Rue Commerçante -> Armurerie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com