Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Visite guidée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Forêt de Jade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 09:52 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Le visage de Sheiko sembla rayonner à l'entente de cette simple phrase "nous pouvons y aller". Son métier de guide était sans doute lié à un amour de la nature, ou, peut être plutôt des lieux sauvages et des aventures. Sur l'invitation de Sheiko, elle sortit de la boutique, puis laissant le guide sortir à son tour, elle ferma la porte de sa boutique à clef, songeant que personne ne s'inquièterait pour elle, elle ne prit pas le soin d'indiquer ou elle allait ni quand elle revenait.

Il y avait à peine 10 kilomètres entre la ville et la foret. La marche se fit tranquillement et rapidement, Ariez profitait du léger soleil qui les éclairait, un petit vent froid se fit sentir et elle trouva cette bise très agréable. Ils n'échangèrent pas beaucoup de mot durant le trajet, mais cela lui convenait. Sortir de la ville lui faisait le plus grand bien, elle pouvait se concentrer sur le chant des oiseaux, la beauté de la nature, la végétation, et oublier ainsi ses soucis. Sur le chemin ils ne croisèrent pas beaucoup d'animaux ni de monstres quel qu'ils soient, mais c'était plutôt normal aux abords de la ville. Il ne pouvait qu'entendre les oiseaux et Ariez se plaignait de ne pouvoir les voir, cachés dans leur branchage.

Arrivée aux premiers arbres qui composaient cette immensité verte, on pouvait sentir que la jeune femme était impatiente qu'il lui fasse découvrir les mystères de la foret, elle pourrait voir de magnifique créatures, et peut être aussi de terrifiant prédateur. Elle ne savait pas si elle se sentait réellement prête à combattre un monstre, elle ne pensait d'ailleurs pas avoir envie d'en croiser, mais dans la foret c'était peu probable de pouvoir faire la traversé tranquillement. Elle entrapercevait déjà toutes les aventures qui pouvaient l'attendre, elle espéra juste que ces aventures ne seraient pas trop périlleuses.


"Nous y voila ! Cela fait tellement longtemps que je ne suis pas venue dans la forêt ... Jusqu’où allons nous ?"

Elle savait que plus l'expédition s'enfoncerait dans la foret, plus les périples seraient grands.





Dernière édition par Ariez le Ven 3 Juin - 10:52 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 15 Avr - 09:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 10:48 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Une fois que nous eûmes mis le pied dehors, je m'apprêtai immédiatement à partir à fond de train. Je réfrénai cependant mes ardeurs, car il m'apparut vite que le demoiselle ne se donnerait pas la peine de tenter de me suivre. Et puis, nous n'étions pas pressés. Je me contrôlai donc, même si nous marchâmes tout de même d'un bon pas. Un doux soleil dispensait sa clarté matinale avec générosité, tandis qu'un vent frais et revigorant s'écoulait autour d'eux. Lorsqu'un fin sourire s'étala sur les lèvres de la jeune femme, je compris qu'elle appréciait ce changement d'air et la laissait donc profiter de ce dépaysement. Nous échangeâmes donc peu de mots durant le trajet et appréciâmes chacun le spectacle qui s'offraient à nous. Nous étions cependant encore trop proche de la ville pour que ce spectacle l'enchante vraiment. Nous parvînmes à la lisière de la forêt et, au fur et à mesure que nous nous approchions, je le sentais vibrer de plus en plus, impatiente d'explorer cette forêt qui paraissait si inaccessible à tant de gens, alors qu'elle était pourtant si proche. Lorsque j'entrai sous le couvert des bois, je sentis une paix profonde m'envahir tandis que je retrouvais mon habitat naturel, abandonné depuis de trop longues semaines. J'appartenais, étrangement, bien plus à ce milieu qu'au milieu urbain.

Je me retournai ensuite vers Ariez, observant ses yeux, pétillants à l'idée de ce qu'elle pouvait vivre aujourd'hui.

En voilà une que j'ai pas intérêt à décevoir... pensais-je en soupirant mentalement.
Je ne détournais pas le regard et la fixait en l'écoutant parler. Un sourire malicieux se dessina sur mon visage.

"Nous y voila ! Cela fait tellement longtemps que je ne suis pas venue dans la forêt ... Jusqu’où allons nous ?" demanda-t-elle.


"Nous risquons d'aller assez profondément dans cette forêt. Enfin, risquons... façon de parler. Il y a deux, voire trois, raison à cela : tout d'abord, les bibis évitent la lisière comme la peste, c'est là qu'ils ont le plus de chance de se faire capturer. Ensuite, s'il n'y a pas le moindre danger, ce n'est absolument pas amusant. Et enfin... le lac des astres vaut le détour, si cela vous dit de vous rendre jusque là. Cependant, si à un moment ou un autre il vous sied de vous arrêter, vous n'aurez qu'à le demander et nous ferons demi-tour. D'accord ?"

Je me retournai et commençai à avancer doucement, cherchant au sol une quelconque trace de bibi ou de l'un de leur prédateur -soit à peu près toutes les créatures de la forêt, à quelques exceptions près. Sachant que les chances d'en trouver au hasard étaient infimes, je pris donc la direction de l'étendue d'eau la plus proche, m'assurant qu'Ariez suivait. Je marchais avec discrétion, m'évertuant à limiter le bruit produit par mes déplacements. Cette forêt étant presque ma deuxième maison, j'y parvenais sans trop de mal. Lorsque nous arrivâmes à proximité de la première étendue d'eau, je me dissimulais derrière un buisson et fit signe à le demoiselle de me rejoindre en silence. Je lui désignais ensuite le point d'eau, où l'on pouvait apercevoir une meute de Oboros en train de s'abreuver. Je lui laissai quelques instants afin qu'elle profite du spectacle.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 14:32 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Il répondit à sa question en annonçant qu'il risquait d'aller au moins jusqu'au lac des astres, c'est à dire en fait qu'ils allaient se rendre au centre de la forêt, le cœur d'Ariez fit un bon dans sa poitrine, un mélange d'excitation et de peur. Dans une si grande traversée, ils rencontreraient sans doute beaucoup d'espèce sauvage qu'Ariez allait probablement voir pour la première fois ! Elle n'était non plus jamais allée au lac des astres, parait-il qu'il fallait surtout voir ce spectacle la nuit, mais ils ne pouvaient pas se permettre de rester jusqu'au crépuscule dans la forêt ! A ce sujet il précisa qu'à tout moment ils pouvaient faire demi-tour, elle acquiesça d'un petit signe de tête.

"Je vous fais confiance. Vous êtes guide, vous savez mieux que moi jusqu'où nous pouvons aller."

Elle se fiait entièrement à lui, il le fallait de toute façon, si elle ne lui faisait pas confiance à 100% cette expédition pouvait virer à la catastrophe. Immédiatement, l'expédition commença, ils s'enfoncèrent prudemment dans la forêt, et quelques mètres après on se serait cru dans un autre monde : les odeurs, les sons, toutes les sensations étaient soudain très différentes, tout est plus intense quand on se sent proche du danger. Ariez marchait sur les pas de Sheiko, elle mimait tout ce qu'il faisait et prenait grand soin de ne pas faire de bruit. Il ne leur fallu pas longtemps pour trouver quelque chose d’intéressant à observer. En silence, Ariez le rejoint près du buisson, il était là le danger, à quelques mètres : des Orobos étaient venus en meute pour s'abreuver dans cette petite marre.

Si proche de l'extérieur de la forêt ... quelques minutes de marche à peine ! Elle n'aurait pas cru croiser des monstres potentiellement dangereux aussi près de la lisière de la foret. Sa respiration se coupa presque, elle savait très bien qu'au moindre bruit, à la moindre faute de discrétion, ils pouvaient se faire repérer, et les Oboros pouvaient protéger leur territoire en se lançant à l'attaque. Pourtant, dans cette scène paisible, l'agressivité très connu des Oboros passait pour une légende urbaine, ils avaient l'air paisible, en harmonie les uns avec les autres. La mère câlinant ses petits, deux autres jouant à la chasse avec une jovialité perceptible d'ici, cela donnait une image tellement plus belle que celle de cet animal grognant fort et méchamment, prêt à vous mordre.

Elle ne voulait pas rester ici trop longtemps (la peur de se faire découvrir !) et fit comprendre à Sheiko que s'il n'avait rien d'autre d’intéressant à montrer ici, ils pouvaient continuer.



Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 20:20 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Tandis qu'elle observait les oboros, je m'amusais à détailler les expressions qui défilait sur son fin visage. S'y succédèrent la surprise, une infime trace de répulsion et même un peu d'admiration, mais il y avait toujours un fond de peur sur cette trame émotionnelle complexe. Une fois que sa curiosité fut rassasiée et que sa prudence eut repris le pas sur son goût de l'aventure, elle me fit signe qu'elle en avait assez vu.

Je lui manifestai ma compréhension d'un hochement de tête et lui adressait une grimace qui se voulait être un sourire rassurant. J'observai un court instant encore les prédateurs et les vis s'allonger afin de se reposer. Il venait sans doute de terminer leur chasse. Je me remis en mouvement, plié en deux, contournant discrètement la meute. Une fois que la meute fut derrière nous et qu'une distante suffisante eut été parcourue, je me détendis légèrement. Mon corps se décrispa légèrement, libérant une onde de douleur diffuse à travers mon corps. Il fallait décidément que je cesse de rester si longtemps en ville, de trop longues périodes d'inactivité me faisaient prendre de mauvaises habitudes. L'oreille aux aguets, la vue à l'affut, j'avançai désormais d'une démarche souple et détendue, sans toutefois faire plus de bruit qu'auparavant. J'entraînai la demoiselle dans les profondeurs de la forêt, évoluant à travers la canopée sans la déranger, la reconnaissant maîtresse des lieux et ne provoquant ainsi d'aucune façon les esprits qui hantaient ces lieux. Je m'arrêtais à plusieurs reprises afin de montrer à la demoiselle quelques minius. En tendant la main et en émettant de douce mélodie avec la voix, je parvenais parfois à en attirer quelques uns qui se posèrent sans rechigner, me permettant ainsi d'en présenter à la demoiselle. Je lui expliquai cependant qu'ils étaient bien plus beaux la nuit, car alors ils s'illuminaient d'une douce lueur. Nous repérâmes de nombreuses traces de bibi, mais elles étaient trop anciennes pour donner une piste intéressante.

Nous en croisâmes enfin des pistes fraîches au bout de quelques heures de marches. Tandis que je me penchai sur les traces afin d'en déterminer la direction et le sens, un vrombissement se fit peu à peu entendre. Je relevai la tête, afin de localiser la provenance du son. Je repérai une forme mouvante striée de jaune et noir, nous fondant dessus. D'un geste vif, je saisis mon arc et encochait une flèche. Dans le même temps, je me lançais en avant, effectuant une roulade et me retournant tout à la fois. J'alignais ma cible et décochai ma flèche. Le mouvement de la créature changea radicalement, et elle si ficha dans un tronc, quelques mètres plus loin. Tandis que mon corps se détendais de nouveau et que l'adrénaline refluait légèrement, je perçus d'autres vibrations aériennes... Malgré leur statut de chasseur solitaire, les abeilles tueuses affectionnaient les mêmes choses. Il n'était donc pas rare qu'elles soient plusieurs au même endroit.

Je jetais un regard évocateur à le demoiselle : Il faudrait se défendre...
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 21:17 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Ils s'éloignèrent du groupe d'Oboros en silence, Ariez était contente d'avoir réussi à rester assez discrète pour que même à quelques mètres d'une meute de prédateur, aucun d'entre eux ne la remarque. Ils s'enfoncèrent plus profondément dans la foret, Ariez observait bien attentivement le paysage et se demandait vraiment comment Sheiko faisait pour retrouver son chemin, et savoir ou il allait. Ils s'arrêtèrent quelques instants pour observer les Minius, de minuscules créatures brillant dans la nuit. Ariez essaya d'en saisir un pour le caresser mais n'avait visiblement pas la bonne technique ! Sheiko en avait un dans la paume de sa main, elle réussit à le toucher, et un grand sourire s'afficha sur le visage d'Ariez.

Un peu plus loin, Sheiko repéra des traces fraiches de Bibi, une bonne piste pour qu'elle puisse enfin avoir la chance d'en apercevoir ! Cependant leur expédition s'apprêtait à connaitre son premier vrai danger, un bourdonnement qui n'intrigua pas Ariez au départ se fit entendre. Elle commença vraiment à s'en inquiéter quand elle vit Sheiko tendre l'oreille, en le voyant dégainer son arc elle fit immédiatement de même avec son épée. Elle vit cette énorme abeille tueuse et tenta de se rappeler ce qu'elle savait sur eux... dard empoisonné... mais quel effet déjà ? Etait-ce la mort ? Le pire était sans doute le fait que cette abeille ne sois pas seul ! visiblement une deuxième abeille tueuse approchait.

L'abeille fonça vers Ariez, elle était rapide et les premiers coup d'épée d'Ariez n'eurent pas beaucoup d'effet si ce n'est de repousser la bête, cependant malgré les mouvements rapides de l'abeille elle fut fière de réussir à la suivre des yeux. Elle finit par s'adapter à la vitesse de l'insecte, et d'un coup d'épée précis, la trancha en deux.


"Sheiko, j'en ai eu u..."

Ariez était malheureusement trop concentré sur la première pour voir le dard de la deuxième s'enfoncer dans sa peau, Sheiko avait peut être essayé de la prévenir, mais elle n'avait rien entendu, trop obnubilé par la pensée que ce dard pouvait la tuer. Il n'en était rien en fait, Ariez était juste paralysée, de ce fait elle s'écroula immédiatement au sol. Ce que Sheiko (et un peu Ariez aussi) ignorait c'est que le poison des monstres avaient des effets très amplifiés chez Ariez, elle n'était peut être pas paralysé que pour 10 minutes...

En attendant la seconde abeille lançait son deuxième assaut sur le corps inerte de la jeune femme.



Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 01:00 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

D'un trait né d'un réflexe, j'embrochai la seconde guêpe qui menaçait Ariez. Alors qu'elle s'occupait de la précédente, elle s'était tant concentrée sur ce duel qu'elle en avait oublié celle qui se dissimulait dans son dos. Elle se défendait avec beaucoup de talent mais, malgré mes avertissements, cela ne l'empêcha pas de se faire piquer. Elle s'écroula, apparemment paralysée et incapable de la moindre réaction. Ses traits se figèrent et ses yeux s'embrumèrent tandis qu'elle s'écroulait durant une seconde qui en parut des centaines.


La créature fut elle aussi accrochée à un arbre par la force du tir. La flèche vibra un court instant. Lorsqu'elle cessa de bouger, le cadavre d'un quatrième et dernière abeille tueuse s'effondra tandis que luisait dans ma main l'acier de la dague qui avait mis fin à sa vie. je nettoyai la lame et la rengainai, songeant qu'il me faudrait une lame plus longue que cette dernière si je devais me battre plus souvent contre des créatures dotées de cette allonge... elles n'étaient pas stupides et étaient capable d'analyser nos gestes. Mais j'avais été assez stupide pour les négliger et ne pas investir dans un épée. Il faudrait qu'il s'occupe de cela au plus vite. cependant, l'heure n'était pas au shopping. Il s'accroupit près du corps et déposa son arc à côté, de façon à pouvoir le récupérer rapidement. Je me penchais ensuite sur le corps de la demoiselle et pris son pouls. Son cœur battait toujours, elle était donc en vie... Je palpais ensuite corps et vêtements à la recherche de trace de piqûre. Je n'en trouvais qu'une et était donc soulagé. elle vivrait. Elle se réveillerai d'ici une dizaine de minutes, et nous pourrions alors reprendre notre marche ou faire demi-tour. Je la redressais et l'adossai à un arbre, puis décrochai mes flèches et leurs cadavres puis en rangeai une et gardai l'autre. Je m'assis auprès d'elle, conservant mon arc et une flèche encoché. J'attendis patiemment que le demoiselle se réveille en protégeant son réceptacle physique des agressions sauvages et extérieures. Quelques guêpes et un oboros égaré, sûrement rejeté par sa meute, s'approchèrent. certains repartirent. d'autres, non. Cela faisait bientôt une demi-heure que je guettais lorsqu'un petit essaim de minius s'approcha. Je me détendis, car c'était le signe qu'il n'y avait pas plus de danger. J'acceptais cette agréable compagnie et attendit, m'amusant de leurs mimiques. Ils semblaient apprécier la reconversion d'Ariez en perchoir.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 11:19 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Ariez courrait dans la foret, des centaines les abeilles après elle, chaque piqure causait une douleur effroyable, elle avait beau courir aussi vite qu'elle le pouvait, elle ne voyait pas le bout de la foret, les même rangé d'arbre défilait sans cesse, d'autres monstres s'ajoutaient aux abeilles aux fil de sa course, des Oboros puis des Goliath, toute la foret la poursuivait, et elle, courant sans cesse, s'aperçut soudain qu'elle faisait du sur place, ses efforts étaient vain elle ne pouvait plus bouger, et tous les prédateurs fonçaient sur elle.

Son doigt bougea. Elle sortit doucement de ce cauchemar étrange provoqué par le poison qui coulait encore dans ses veines. Elle retrouva l'usage de la vue mais n'arrivait toujours pas à bouger, finalement, elle réussit à comprendre ce qu'il se passait. La douleur qu'elle sentait dans son dos : c'était une piqure d'abeille. Et son effet était la paralysie (et peut être un peu le délire). C'était tellement stressant de se voir prisonnier de son corps, seul son index bougeait un peu. Elle décida de ne pas essayer de lutter contre la paralysie et d'attendre encore un peu avant d'essayer de bouger. En attendant, aussi immobile qu'un arbre, elle sentit des bêtes se poser sur elle et elle priait pour que ce ne soit pas quelque chose d'affreux comme de grosses araignées ou des insectes, et que ce soit plutôt de petits oiseaux ou des minius. Par la chaleur qu'elle sentait sur sa peau, se devait être des Minius.

Le temps lui semblait long, elle sentait ses muscles se détendre peu à peu mais n'arrivait toujours pas à bouger, plier un doigt ou bouger un orteil lui semblait encore extrêmement difficile. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était dans cet état mais cela lui semblait être des heures, elle avait cette affreuse sensation d'être dans une bulle. Finalement, 5 minutes plus tard (qui lui en parurent bien 20) elle réussit à articuler quelques mots :


"Sheiko...? Je suis... à terre depuis longtemps ? Où sommes nous ?"

Elle était vraiment déboussolée, ignorait le jour et l'heure qu'il était, quand au lieu, c'était la forêt sans aucun doute, mais plutot proche du lac ou de la lisière ? Elle tenta de se relever mais tituba et se rassit contre le tronc ou Sheiko l'avait installé.


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 15:39 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

"Sheiko...? Je suis... à terre depuis longtemps ? Où sommes nous ?"


En entendant la voix hésitante de la jeune femme, mon cœur fit un bond dans ma poitrine et je me tournais brusquement vers elle, provoquant ainsi l'envolée des minius, qui restèrent cependant à proximité, par curiosité. Je détaillai entièrement ses traits d'un œil angoissé, puis me souvint de l'endroit où je me trouvais. Je me calmai aussi sec et repris ma garde vigilante. D'une voix calme, je répondis à ses inquiétudes :

"Nous n'avons pas bougé depuis que vous vous êtes effondrée. Nous sommes à mi-distance entre Lüh et le Lac des Astres, au cœur de la forêt de Jade. Cela fait une demi-heure que vous êtes paralysée... Je me demande d'ailleurs cela est possible, puisque je n'ai relevé sur votre corps qu'une seule trace de piqûre. Votre absence n'aurait dû durer qu'une dizaine de minutes..."

Je la regardai se lever d'un air perplexe puis se rassoir afin de ne pas retomber plus brutalement. Je me levais et lui tendis la main afin de l'aider, les sens toujours aux aguets par mesure de précaution :

"Nous ferons à votre convenance : nous pouvons soit faire demi-tour, soit continuer en direction du Lac. Je vous aide cette fois-ci ?"
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 10:36 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Sheiko lui expliqua tout ce qu'il c'était passé, ils n'avaient pas bougé du lieu ou les abeilles les avaient attaqué, et la piqure. Les souvenirs d'Ariez étaient vraiment très vague et elle avait l'impression d'avoir fait une absence beaucoup plus longue que la trentaine de minutes qu'il lui annonça. Il était à mi chemin entre la ville et le lac et elle se demanda un instant si elle n'aurait pas préféré rentrer directement en ville, à cet instant elle se sentait vraiment mal mais ça devait être la réaction de défense de son organisme qui lui faisait cet effet.

Sheiko précisa d'ailleurs que la réaction de son organisme n'était pas normal, son absence n'aurait pas du durer plus de 10 minutes mais voila qu'elle avait duré trois fois plus longtemps, ce n'était pas la première fois qu'Ariez réalisée que son corps réagissait différemment que celui des autres à un poison, quel qu'il soit.


"Je crois... que je suis plus fragile à l'empoisonnement que la moyenne..."


Au lac, il y avait des rudis, leur poison était moins fort que celui des abeilles et provoquait juste un engourdissement, mais qu'est-ce que cela provoquerait chez Ariez ? la paralysie des quatres membres ? Elle réfléchit à toute vitesse sur ce quelle voulait faire, elle n'avait pas traversé la moitié de la foret pour se faire piquer et faire immédiatement demis tour, ça ne lui laisserait qu'un amer souvenir d'une balade gâchée.

"Non je... je veux continuer, je veux voir le lac mais on ne s'en approchera pas trop, d'accord ?"

Elle était sûr qu'il pourrait comprendre, surtout s'il faisait le rapport que dans le lac il y avait les venimeux rudis, et qu'il comprenait qu'elle avait peur de ce que leur poison pourrait lui faire.


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 10:55 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

"Je crois... que je suis plus fragile à l'empoisonnement que la moyenne..."


"C'est en effet ce qu'il semblerait. Et si cela s'applique à tous les poisons... ça peut vite devenir dangereux dans ce coin."

Je réfléchis rapidement... Dans cette région, les deux principaux empoisonneur était les abeilles, au cœur de la forêt, et les rudis, au lac des astres... Cela représentait un danger local mais important. Ayant fait cette analyse, je ne fus pas étonné de sa demande de rester à distance du lac. Je hochais la tête d'un air pensif, puis relevai la tête avec un sourire :

"Bon, et bien il n'y a qu'à faire attention. Vous vous sentez un peu mieux ? Pouvons-nous continuer ou vous faut-il encore quelques instants ?"

Je l'aidais à se relever et à faire quelques pas puis, lorsqu'elle eut repris de l'assurance et de la fermeté, je la laissai se débrouiller. Je me redirigeai ensuite vers les traces que nous avions aperçu plus tôt, car elles constituaient le but principal de notre visite. Si elles prenaient la direction du lac des astres (une véritable aubaine) je doutais cependant qu'elles s'y rendent, car les bibis évitaient cette région du fait des prédateurs à leurs yeux inconnus qui y vivaient. Je fis un signe à Ariez de me suivre puis m'élançait sur la piste. Je trottinais, courbé en deux pour ne pas perdre de vue les traces. Je m'arrêtai quelques fois afin de vérifier que j'étais toujours sur la bonne piste puis repartais. Les traces se faisaient de plus en plus fraîche tandis que nous approchions d'un point d'eau. Ces points étaient les zones de ralliement de toutes les bêtes, prédateurs comme gibier. Nous y avions donc de fortes chances de croiser des bibis, mais également des oboros. Je tendis l'oreille, mais n'entendis alors aucun son provenant de prédateur. Par contre, les sons de sabots tapotant contre la terre meuble était fréquent et se découpait parfaitement sur la toile sonore de la forêt. Nous pûmes bientôt apercevoir un troupeau de bibis aux alentours d'une étendue d'eau ceux-ci gambadaient gaiement. De jeunes bibis, à peine sortis du ventre de leur mère, évoluaient d'un pas hésitant entre les pattes de celles-ci. Les plus téméraires d'entres eux s'éloignaient déjà vers les buissons environnant, reniflant la flore, passant au crible de leur odorat les diverses plantes qui les entouraient. J'adressai un sourire à Ariez et la laissait contempler ce spectacle, tout en réfléchissant à la suite. Il était rare de pouvoir approcher un bibi, et encore plus de pouvoir les caresser, surtout lorsqu'il est encore en vie. Il n'y a que deux moyens d'y parvenir : Qu'il soit blessé, ou que vous soyez parvenus à établir un climat de confiance. et autant dire qu'aucun de ces deux cas n'était facilement applicable...
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 10:57 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Ariez se sentait encore légèrement trébuchante, ses jambes tremblaient quand elle marchait mais elle retrouvait progressivement ses esprits et était sur que ça allait aller, et puis elle n'était pas seule, Sheiko était la pour l'aider à marcher quelques mètres, jusqu'à ce qu'elle soit assez remise pour marcher toute seule sans trébucher. Ils purent recommencer à suivre les traces, malheureusement Ariez ne put plus s'instruire de tous les gestes de Sheiko comme elle l'avait fait tout le long du voyage, se pencher sur les traces comme lui le faisait lui donner un peu le vertige et elle préféra rester droite, et faire juste attention à faire le moins de bruit possible en avançant dans la forêt.

Elle suivait Sheiko sans bruit et le vit lui dire de s'approcher, elle aussi capta le bruit discret des sabots sur le sol de la foret, et peu après, elle put apercevoir des bibis, comme le disait la légende, leur pelage était en effet couvert de motif particulier qui donnait au bibi une allure plus menaçante qu'elle ne l'était réellement, il n'empêche qu'ils étaient magnifique, et voir ses petits bibis faire leur premiers pas dans ce monde hostile qu'était la foret était un moment magique plein d'émotions.

Ariez affichait un large sourire tandis que ses yeux semblaient plein d'étoiles, ils avaient enfin vu ce pourquoi ils étaient venus. Tandis que Sheiko réfléchissait visiblement à un moyen de s'approcher, Ariez elle n'avait pas du tout la prétention d'approcher plus près ses fragiles créatures, cela risquait de les faire fuir, alors que le spectacle était déjà si beau d'ici. Elle contempla encore la maman et ses jeunes quelques instants, puis dit à Sheiko avec un sourire réjouit :

"Laissons les tranquille et poursuivons... Sommes nous loin du lac ?"


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Dim 24 Avr - 09:42 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Sheiko réfléchit un court instant avant de répondre. Ils n'étaient plus très loin, mais ils s'approchaient désormais d'un domaine par lequel peu de gens osent s'aventurer, et duquel encore moins de personnes ressortent. Il leur faudrait donc soit faire un détour, soit traverser le domaine présumé de Treants, selon le jeune homme. Il faudrait donc soit épuiser encore plus Ariez, soit lui faire traverser une zone des plus dangereuses...

De plus, le jour était encore haut dans le ciel, et le lac des astres valaient surtout la peine d'être vu en soirée ou de nuit.

"Nous ne sommes plus très loin, à vol d'oiseau... Cependant, nous ne pouvons nous permettre de prendre un trajet direct. Enfin, nous le pouvons, mais dès lors la propension à se faire agresser augmente et celle de s'en sortir vivant diminue. Nous pouvons également faire un détour, mais je ne sais pas ce que cela donnera dans votre état. Nous n'en avons cependant que pour une heure en faisant le détour."


Il ne savait plus trop si c'était une bonne idée de pousser plus avant cette expédition, mais il se plierait aux choix d'Ariez. Après tout, c'était sa journée, et il ferait son possible pour qu'elle se déroule au mieux, même si cela semblait bien mal entamé.
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 24 Avr - 14:40 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Ariez comprit bien le dilemme face auquel ils étaient. Soit ils rallongeaient le chemin pour arriver jusqu'au lac, dans ce cas ils prenaient un chemin plus sûr mais plus fatiguant pour Ariez qui se remettait tout juste de sa paralysie. Soit ils économisaient les forces d'Ariez en passant par un chemin qui pouvaient s'avérer très dangereux. Ariez eut un petit pincement de lèvres, signe qu'elle ne savait pas quoi choisir. Pour l'instant elle se sentait capable de marcher, cependant, une heure de detour, plus une heure pour revenir, elle n'était pas sûr de garder assez de force pour rentrer jusqu'à Lüh et elle doutait beaucoup que Sheiko accepte de la porter, ce qui serait très handicapant en cas d'attaque.

Aucun choix ne lui semblait adapter vis à vis de la situation. L'un et l'autre avait beaucoup d'inconvénients et pouvaient mettre en danger sa vie, voir même celle de Sheiko ce qui était pire. Le mieux était peut être encore de ne pas choisir ? Les solutions pour aller au lac ne lui convenaient pas, l'une imposait un temps de marche qu'elle n'était pas sur de supporter, l'autre comportait trop de risque, dans cette situation, autant faire demi tour.

"C'est assez dangereux, autant pour moi que pour toi qui devra assurer ma protection s'il m'arrive quelque chose ... Je pense que le plus sage est de rentrer. Dans mon état, c'est trop risqué pour le moment, mais j'espère pouvoir voir le lac un autre jour."

Elle afficha un petit sourire plein d'espoir d'une réponse positive, puis regardant une dernière fois les Bibis, se prépara mentalement à les quitter des yeux, et à rentrer.


Revenir en haut
Sheiko
<!--03-->Humain

Hors ligne


Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 351
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Guide
Inventaire: Arc long avec ses 23 flèches, dont 8 crênelées, dix shuriken d'acier, 2 fioles de poison, l'un brûlant, l'autre débilitant, et un couteau de chasse. Un katana long infligeant des dégâts de vent et résistant aux attaques élémentaires. 2 paires de crocs rou
Double compte: Shuryan/Kamaël
Point(s): 1 013

MessagePosté le: Dim 24 Avr - 22:14 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Je sentis malgré moi une vague de soulagement me submerger lorsqu'elle m'annonça qu'elle préférait faire demi-tour. J'aurais été heureux de l'emmener plus loin, mais cela me semblait plus que dangereux dans son état, et ce pour un spectacle qui n'était pas le plus grandiose possible. Ils reviendraient une autre fois, peut-être de nuit. Et avec une invocation peut-être... Je vrillais donc mon regard dans celui d'Ariez, et lui donnait la réponse qu'elle semblait attendre en hochant la tête.

"Il serait en effet plus sage de retourner à Lüh. Si vous le souhaitez, nous reviendront une autre fois, de nuit même, si vous le souhaitez. Après tout, c'est là qu'il est le plus beau, alors pourquoi pas."


Je levais la tête et regardait le soleil. Si nous marchions d'un bon pas, nous serions de retour en ville lorsque le crépuscule étendrait ses ombres sur la cité, tandis que le ciel se parerait des multiples couleurs qui font de cet instant de la journée l'un des plus beaux. Elle était cependant faible et mieux valait ne pas trop traîner...

"Allons, il ne s'agirait pas d'arriver après la tombée de la nuit tout de même !"

D'un bon pas, je me dirigeai donc en direction de Lüh, toujours sur mes gardes, mais d'un pas légèrement plus rapide, sans toutefois laisser Ariez en arrière. En espérant qu'il ne survienne rien de fâcheux...
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 21:06 (2011)    Sujet du message: Visite guidée Répondre en citant

Sheiko confirma que cela lui semblait plus sage, et le visage de la jeune femme s'illumina quand il lui dit qu'ils reviendraient, un jour, de nuit peut être, pour avoir le spectacle le plus beau possible. Les petites lucioles virevoltant au dessus du lac, elle en avait lu des livres ou cette merveille était décrite, des métaphores qui utilisaient cette mer d'étoiles pour sublimer une scène, elle avait hâte, et ses pensées lui auraient presque fait regretter sa décision, mais il était trop tard pour reculer. Elle acquiesça aux paroles de Sheiko, confirmant ainsi qu'elle reviendrait volontiers de nuit. Mais traverser la forêt n'en serait pas moins dangereux et il faudrait qu'elle se prépare, qu'elle s'entraine, et pourquoi pas qu'elle trouve pourquoi elle était si sensible aux poisons des monstres (qu'elle se pare de quelques remèdes ne seraient pas inutiles).

Après avoir regardé la position du soleil dans les cieux, sans doute pour estimer l'heure, Sheiko se remit en route d'un bon pas, elle suivit un bon moment mais se sentit vite essoufflée, elle n'en dit rien à Sheiko, mais évita le plus possible de parler pour garder tout son souffle, il ne fallait pas faiblir, et elle réussit plutôt bien à dépasser ses limites, même s'il ne s'agissait là que d'une marche dans la forêt. Il ne leur arriva rien de fâcheux, grâce aux talents de Sheiko ils réussirent à éviter tous les dangers, ils purent entendre le cri magnifique d'un Oboro, la meute qu'ils avaient croisé plus tôt était visiblement encore dans ce coin de forêt.

Ils n'eurent pas de nouvelle rencontre avec des abeilles ce qui rassura beaucoup Ariez. Cependant, à la sortit de la forêt, elle demanda à Sheiko de ralentir un peu le pas et s'autorisa une petite pause, pour repartir peu après vers la ville. Elle fut bientôt visible à l'horizon, et ils franchirent ensemble les portes de la ville.

Sheiko la raccompagna jusqu’à chez elle, à l'armurerie, tandis que la nuit tombée sur toute l'ile d'Arcane. Ils arrivèrent devant la boutique et, ne voulant pas le retenir a ses cotés plus longtemps (il avait déjà du la subir toute la journée !) elle lui dit, avec des petites étoiles dans les yeux :

"Merci beaucoup pour cette journée, Sheiko"


Et arriva chez elle, après une journée pleine de surprise.


(Fin du topic)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: Visite guidée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Forêt de Jade Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com