Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zarathos

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 16 Oct - 23:14 (2010)    Sujet du message: Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous Répondre en citant

● Identité


Nom: Clopin
Prénom: Zarathos
Sexe: Masculin
Age/date de naissance: 29 ans...

Caractère


Orgueilleux, sans doute désabusé, il se moque de beaucoup de choses, tout particulièrement des autorités morales et 'politiques'. Il est néanmoins capable de faire preuve de noblesse -du moins pas comme on pourrait l'entendre- dans la mesure où il est ni plus ni moins altruiste, voire généreux, envers les personnes qui lui sont chères. Zarathos a de l'humour, certes très noir, mais pas moins présent, il est très moqueur. Charismatique, méfiant ou rusé à ses heures, il ne possède en toute franchise que très peu de principes. Un brin déjanté, il n'en demeure pas moins brave, lorsqu'il le faut, mais toujours à sa façon. C'est à dire quand il s'agit de tenir tête aux forces obscures de cet univers...

S'il affectionne tout particulièrement le spectacle, voire plutôt se donner en spectacle, pour amuser la galerie, tout particulièrement les enfants, Zarathos est un personnage paradoxal. Lorsqu'il retire son masque de fou pour ainsi dire, il s'agit sans doute d'une âme en peine, qui hait les puissants. Il a l'autorité en horreur, souhaite être libre comme l'air.

Pour finir, il pratique sans honte aucune le vol, parce qu'il le doit et parce que cela prouve son cynisme. La séduction également; il aime se faire remarquer, d'autant plus quand il s'agit de belles femmes, et puis la théâtralité... La vie n'est qu'un grand numéro dont il est l'artiste principal.


Physique


Zarathos approche la trentaine, il demeure pourtant très agile et énergique (c'est un fin acrobate). Il faut dire que sa silhouette peu haute, mais fine et svelte l'y aide beaucoup. C'est le bohémien typique, sa peau est mate, ses yeux noirs et perçants, quant à ses cheveux, ils sont d'un noir de jais relativement longs. Il porte en outre le bouc et un anneau couleur or à l'oreille gauche. Il n'inspire donc pas forcément confiance aux premiers abords, quoique sa tenue vestimentaire ait un je ne sais quoi d'attrayant et très original. Tantôt très colorée, tantôt dans les tons mauves, il ne quitte que très rarement un chapeau imposant ainsi qu'un masque au nez crochu... Il semble porter sur lui de nombreux souvenirs des divers voyages qu'il a eu la joie ou le malheur d'entreprendre. Pour finir, son sourire quelque peu carnassier n'est pas toujours rassurant, ce qui le rend d'autant moins discret. Il a d'ailleurs un accent assez marqué. Notons qu'un poignard est constamment lié à sa ceinture, ce qui révèle sans doute la méfiance dont il fait souvent preuve.

Votre texte

● Vie

Famille :


Ah la famille ! Zarathos ne la voit pas souvent car ils sont pour la plupart itinérant, sans domicile fixe où emprisonné. Il a bien sur deux parents, un père ainsi qu'une mère. Tout trois s'entendent bien. Ses sœurs sont au nombre de quatre, mais il n'a pas de frère. A noter que Zarathos est l'ainé. Du côté de sa mère, il a cinq cousin et du coté de son père il en a six. Bien sur, il a aussi quatre grands-parents, tous vivants. Enfin, il y a la belle famille, trois pour être précis car trois de ses sœurs son mariés.

Histoire:


Zarathos à vécu une enfance pauvre, mais heureuse. Sa maison était une roulotte, il y vivait avec ses parents et ses multiples sœurs. Il grandit dépendant, de la générosité des passants. En effet, pour vivre, voir survivre, il faisait avec sa famille des spectacles de rues. Et parfois l'ainé qu'était Zarathos volait pour faire des cadeau à toute sa famille. La famille des Clopin rependait la joie et la bonne humeur partout où il allait. Mais un jour, les parents de Zarathos ne pouvait plus faire de spectacle à cause de leur âge avancé. C'est donc le fils ainé qui a entretenu ses sœurs, parfois de façon malhonnête, mais toujours par amour. Un jour, lors d'un spectacle de magie et d'humour, des émissaires du prince remarquèrent ce bouffon chantant et dansant. Le trouvant des plus hilarant, ils décidèrent d'en faire le bouffon du prince ! C'était un traque immense qui saisit Zarathos. La première représentation devant le prince arriva bien trop vite. Mais peu lui importait ! N'ayant réussit à préparer un spectacle, il improvisa. Ce fut réussite totale ! Tout les gardes s'esclaffaient et tous se tordaient de rire... Sauf un, le prince. Ce dernier restât de marbre. Enfin non, il esquissât un et un seul sourire aussi léger que bref. Ce n'était donc pas vraiment une réussite... Jeter du château, renvoyé et congédier. Ses sœurs avaient chacune trouvées un travail stable, ce qui ne déplut pas à Zarathos. Ça lui enlever un poids des épaules, sa famille ne vivait plus au jour le jour. Tandis que le temps passait et que petit à petit le prince oubliait ce bouffon. Ce même bouffon, lui, sombrait de plus en plus dans la folie. Mettons-nous d'accords, il a toujours été fou ! Mais il le devenait de plus en plus. Côtoyant alors les misérables, les criminels et les fou à lier, son état mental ne fit qu'empirer. Il n'avait plus qu'une idée en tête, prendre sa revanche sur le prince !

● Autres


Métiers : PLEIN ! Saltimbanque pour commencer, ensuite mendiant à ces heures perdu... Voleur, quand l'occasion s'en présente. Mais on retiendra surtout Saltimbanque...

Signes particuliers :
-Un soupçon de folie
-Un fifrelin de sadisme
-Un goût immodéré pour l'inutile et le désopilant.
-Une brume de poésie
-Une répulsion profonde à toute autorité

Rêve, ambition : Prendre sa revanche contre le roi...

● Hors Jeu


Comment avez vous découvert ce forum? Top !
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Simple et facile à comprendre
Comment trouvez vous le design de ce forum? J'aime bien
Avez vous lu le règlement? Chocolat
Avez vous vu le tchat? Malheureusement, oui...
Savez vous comment voter pour le forum? Ouip, d'ailleurs j'le fait !


Dernière édition par Zarathos le Dim 17 Oct - 17:24 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 16 Oct - 23:14 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zarathos

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 17 Oct - 16:39 (2010)    Sujet du message: Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous Répondre en citant

FINIT !
Revenir en haut
Dagnir O Naur
<!--04-->Invocation

Hors ligne


Inscrit le: 21 Sep 2009
Messages: 109
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent Feu
Lien vers la fiche: URL
Invoqueur: Meiro
Point(s): 20

MessagePosté le: Lun 18 Oct - 22:15 (2010)    Sujet du message: Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous Répondre en citant

Je vais me faire un plaisir à commenter ta fiche!

Nous allons commencer par la forme de la fiche :

Il n'y a vraiment pas beaucoup d'erreurs ce qui est un très bon point, je vais pouvoir même faire au cas par cas.

Citation:
La séduction également; il aime se faire remarquer, d'autant plus quand il s'agit de belles femmes, et puis la théâtralité... La vie n'est qu'un grand numéro dont il est l'artiste principal.

Il ne peut y avoir de virgule s'il est suivit d'un "et".

Citation:
Zarathos ne la voit pas souvent car ils sont pour la plupart itinérant, sans domicile fixe emprisonné.

J'ai plutôt l'impression que tu fais une référence à une alternative plutôt qu'à un lieu : ou.

Citation:
Zarathos à vécu une enfance pauvre, mais heureuse.

La phrase est au participe passé, donc on doit écrire "a vécu".


Citation:
Et parfois l'ainé qu'était Zarathos volait pour faire des cadeau à toute sa famille.

Les cadeaux sont au pluriel là ^^.

Citation:
Mais un jour, les parents de Zarathos ne pouvait

Le sujet du verbe pouvoir sont tes parents, il doit donc être au pluriel.


Citation:
N'ayant réussit à préparer un spectacle, il improvisa.

Dans le participe passé, si l'auxiliaire est le verbe avoir, on accorde pas le verbe qui suit : réussi.

Citation:
Tout les gardes s'esclaffaient et tous se tordaient de rire...

Erreur classique, tu fais référence à l'ensemble des gardes, comme ils sont plusieurs, il faut mettre "tous".

Citation:
Ça lui enlever un poids des épaules, sa famille ne vivait plus au jour le jour.

Pourquoi un infinitif ici?

Citation:
Côtoyant alors les misérables, les criminels et les fou à lier, son état mental ne fit qu'empirer.

Faute d'accord, ils sont plusieurs les pauvres^^.

Citation:
Métiers : PLEIN ! Saltimbanque pour commencer, ensuite mendiant à ces heures perdu.

Pareil ici, il y a plusieurs heures de perdu.

Voici l'ensemble de tes fautes, sauf si j'en ai raté.

Sinon, ce n'est pas une erreur de grammaire ou de conjugaison, mais tu as mis roi dans ambition au lieu de prince. Nous sommes dans une principauté comme Monaco (ou je devrais plutôt dire feu Monaco XD).

Comme tu auras pu remarquer, ce sont essentiellement des erreurs d'accord que tu as fait. Tu sauras à quoi il faudra faire attention maintenant dans tes futurs rps.


Nous en arrivons enfin au fond du texte.

Pour la description du physique et du caractère c'est nickel pour moi!

La famille c'est bon et pour l'histoire, elle est bien faite, mais il manquerait quelques petites choses. Contrairement au bohémien à l'époque qui précédait le retour des quatre grands dieux, les nomades n'avaient pas seulement le risque d'une mauvaise rencontre avec un animal ou avec des humains. Sur l'ile, il y a aussi des monstres, légèrement plus dangereux que le premier loup venu xD. Donc, comment le groupe de bohémien se prémunit contre ça, ont-ils des invocations? D'ailleurs tu n'as pas fait mention des demi-dieux, j'aimerais avoir ton avis sur eux. Prévois-tu d'en chercher un par exemple?

C'est tout! Si ça ne tenait qu'à moi, dès que tu auras fait les corrections, je t'aurais validé. Mais comme je ne suis que modérateur, il faudra attendre soit un autre collègue (qu'on a plus vu depuis longtemps), soit une des deux admins pour confirmer ou infirmer ce que je t'ai dit. J'espère te voir très bientôt en rp!
Revenir en haut
Lilith

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 26 Oct - 10:41 (2010)    Sujet du message: Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous Répondre en citant

Bonjour et bienvenue !

Fiche très rigolote pour ma part et j'aime le clin d'oeil au bossu de notre dame :p

Dès que tu auras apporté les modifications demandées par Dagnir, je validerais ta fiche !

Bonne réponse pour le règlement !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:04 (2016)    Sujet du message: Zarathos Clopin, l'Evêque des Fous

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Oubliettes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com