Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Nouvelle version de l'histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Foire aux questions -> Suggestions et critiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 22:09 (2010)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire Répondre en citant

Bonsoir à tous les arcaniens. J'ai refait à neuf l'histoire d'Arcane, bien contente de cette version améliorée, je la soumets à vous pour avoir vos avis, si vous voyez des fautes éventuelles, des passages peu clair ou trop répétitif...

N'hésitez pas à être sévère dans vos critiques.



L'HISTOIRE DE L'ILE D'ARCANE


I) Origine...


Dans ce monde, la vie a commencé à naître au sein de quatre êtres bien différents les uns des autres. Ces entités aux pouvoirs divins, décidèrent de créer dans ce monde d'autres formes de vie. Aqua créa les océans, les mers et tous les cours d'eau, source de vie. Terra créa les continents et les premières formes de vie : les végétaux, Aer créa le temps et tous ses aléas, et le dernier dieu, Ignis, créa les astres, et le soleil.
Tout fut alors réuni pour que la vie prospère, et ce fut le cas. Émerveillés devant leur création, ces dieux se décidèrent à ne plus intervenir et à laisser évoluer la vie... Mais les millénaires passèrent, et l'intérêt des dieux pour cette planète s'amenuisa, ils créèrent alors des subalternes, des sous dieux, et leur confirent la tâche de veiller sur la planète. Les serviteurs des dieux eurent l'idée de créer l'Homme. Et de lui donner la force nécessaire de dominer les autres races. Mais les Hommes dominèrent plus qu'ils n'auraient dû, et dénaturèrent cette planète, y transformant tout ce que les Dieux y avait insufflé pour la détruire. Les Dieux s'en aperçurent, ils décidèrent d'anéantir cette race, et les éléments se déchaînèrent, toutes les catastrophes naturelles imaginables se produisirent, les continents furent noyés sous d'énormes vagues, et tout fut détruit.
Les dieux décidèrent de faire renaitre la vie sur une seule île, ils y recréèrent tout, même les hommes, en faisant attention à ce que les hommes ne puissent pas trop évoluer, et refaire tout ce pour quoi ils avaient été détruit.

II) Les dieux parmi les hommes...


La totalité des subalternes des quatre dieux, furent considérés comme fautifs, ils furent tous enfermés dans des temples, les temples de l'eau, du feu, de l'air et de la terre. Ils furent condamnés à reposer là, en attendant que les hommes pénètrent dans les temples. Ces dieux déchus furent contraints de servir les créatures qu'ils avaient créées, et obligés de se plier aux volontés des hommes qui réussissaient à les posséder.... Ces dieux furent appelés les Invocations, et s'ils souhaitaient retrouver un peu de l'immense pouvoir qu'ils avaient perdu, ces sous dieux devaient obéir, et protéger les hommes contre les nombreux monstres peuplant cette île. Il s'avéra d'ailleurs que le meilleur moyen d'éloigner les monstres, fut les invocations... Le désir des hommes d'en posséder en fut accru...

III) Les hommes

Les hommes quant à eux, évoluèrent sans soucis sur l'île, ils y créèrent une seule et unique ville portuaire, Lüh, où ils vivent tous en harmonie. Ayant atteint le niveau maximum d'évolution qu'on leur permit, le but de chacun fut de se faire un nom dans cette ville, la découverte des invocations ouvrit de nouvelle perspective, de courageux aventuriers allèrent dans les temples à la recherche d'invocation, et donc de pouvoir. Chacun à sa place dans la ville et ceux qui ne partent pas à l'aventure sont tout aussi utiles dans la ville, c'est donc en petite communauté prospère et harmonieuse que les hommes se sont organisés...

Créez-vous un personnage, incarnez une invocation ou un homme, évoluez dans l'île et faites-vous une place dans la ville... [/justify]




    Le monde était hostile à la vie quand s'écrivirent les premières pages de son histoire. Une source de magie apparue et grâce à elle, pour la première fois, quatre êtres puisèrent la force qui leur était nécessaire pour survivre. Ils s'imprégnèrent de toute cette sorcellerie, et prirent conscience qu'ils existaient, qu'ils étaient seuls et différents. Par générosité ou par ennuie, (personne ne le saura jamais), ils décidèrent de distribuer ce miracle qu'ils avaient en eux : La vie. Ils façonnèrent le monde chacun à leur manière. En premier, Aqua, inonda cette terre de ses océans, puis y installa les premières formes de vie marines. Terra surplomba la mer en créant les continents, et les premières formes de vie terrestre : les végétaux. Aer créa le temps et ses aléas, et créa les premiers oiseaux, quant à Ignis, il créa soleil, les astres et les volcans, et fut le premier à créer des créatures magiques. Ces êtres, les Dieux, avaient créé un monde correspondant à leur idéal de perfection, où les quatre éléments s'accordaient parfaitement pour que la vie prospère.

    Émerveillés devant leur création, ils regardèrent évoluer la vie, qui s'épanouissait dans ce monde sans qu'ils n'aient plus besoin d'intervenir. Tout allait pour le mieux, de nouvelles espèces naissaient par elles même, rendant ce monde plus beau encore par la diversité qu'il contenait. On raconte que les Dieux n'intervenaient plus alors que par l'intermédiaire de catastrophe, créé par leur colère, leur rivalité. Seulement, les millénaires d'émerveillement, d'évolution, d'alliance et de rivalité entre les dieux finirent par les lasser. Leur intérêt pour ce monde s'amenuisa, ils avaient remplit la mission qu'ils s'étaient confiés : le faire prospérer. Maintenant, l'heure leur semblait venu de dédier leur existence à autre chose qu'à la surveillance perpétuelle de cette terre et de ses merveilles. Usant alors une nouvelle fois de leur pouvoir de création, ils donnèrent naissance à des créatures beaucoup plus puissante que les autres, possédant des pouvoirs semblables aux leurs et jouissant de l'immortalité. Ces créatures sont connus sous divers nom, sous-dieux, demi-dieux, subalternes des dieux. Leur mission est simple : veiller sur ce monde à la place des quatre créateurs, s'assurer qu'ils deviennent toujours plus beau, toujours plus parfait. Voila à quoi il devait dédier leur immortalité.

    Les enfants des Dieux étaient dotés de leur propre volonté, et tandis que certains prenaient la tâche très à cœur, d'autres ne s'en souciaient que peu et vivaient dans ce monde comme ils l'entendaient. Une idée traversa l'esprit d'une d'un des subalterne des Dieux, de tout un groupe peut être, et fut si largement diffusée, discutée, travaillée et améliorée, qu'on ne sut plus dire qui l'avait eu. Les demi-dieux voulurent en effet créer une nouvelle espèce, plus intelligente que les autres, qui pourrait, tout comme eux, inventer, communiquer, écrire. Tous ne furent pas d'accord avec cette idée, certains considéraient que ce monde était parfait tel que les dieux l'avaient fait, qu'il n'avait besoin de rien d'autre, et que si une telle espèce devait être amené à exister, elle verrait le jour par elle même, dans le cours naturel de l'évolution. D'autres au contraire, considéraient que cela ne pourrait que rendre ce monde meilleur, et qu'une espèce intelligente ne pourrait qu'être bénéfique. L'homme fut créé. Espèce fascinante, les demi dieux qui les avaient engendrés s'émerveillèrent à leur tour, comme les dieux quand ils avaient crée le monde. L'homme révéla son potentiel, usant d'outils, usant de parole, inventant son écriture et construisant peu à peu sa civilisation. Certains sous-dieux voyaient cela d'un mauvais œil, l'homme leur semblait évoluer beaucoup trop vite, trop impulsivement, l'avenir leur donnera raison.



    L'évolution des humains fut spectaculaire, construisant bien vite leurs propres maisons plutôt que de s'abriter dans des grottes, le monde vit apparaitre les premiers villages. La naissance de l'écriture chez l'homme fut une vrai révolution dans ce monde, une vrai réussite pour les demi-dieux. Dans les premiers millénaires de leur vie humaine, tout leurs actes semblaient donner raison aux demi-dieux qui les avaient créé. C'était des êtres intelligents, surprenants, curieux et bons. Le monde était vaste, et la situation n'évolua pas partout pareil. Dans certains coins reculés du globe, des sous-dieux se faisaient connaître des hommes, se révélant à eux comme les grands créateurs, mentant parfois pour augmenter leur gloire, et savourant le culte que ces petits êtres leur vouaient. On dit que c'est ainsi que naquit la religion, car ceux là donnèrent naissance à bien des légendes et bien des mythologies qui traversèrent les océans. La noble cause de la religion servit les guerres les plus sanglantes, car les hommes étaient en train de développer un désir de conquête, une ambition et une prétention sans borne. L'âme de l'homme commença à se corrompre à l'apparition des premiers combats. On ne sait pas si c'est un instinct grégaire qui poussa les hommes à suivre quelque fous à la conquête du monde, mais ils menaient des guerres féroces entre eux pour quelques morceaux de terre qui d'après eux leur appartenaient de droit, certains subalternes des dieux sentaient déjà que le pire était à venir.

    Tous les hommes ne tournèrent pas mal, certaines tribus, perdus au fin fond du monde, gardèrent une relation avec la nature si bel et si pur que les demi-dieux auraient put en pleurer de joie. Cependant, au nom de ce qu'ils ont appelé la technologie et le progrès, la plupart des humains commencèrent à dénaturer ce monde. Ils y construisirent des maisons de plus en plus grande, inventant des machines de plus en plus infernal, souvent motivés par la guerre, faisant que ces dernières arraché plus de vie encore. Les demi-dieux furent vite débordé, incapable de stopper par eux même l'avancer humaine, le monde des Dieux était devenu celui des humains. Les hommes étaient non seulement destructeurs avec ce monde, car ils causèrent l'extinction d'animaux, la destruction des forêts, la pollution des eaux et des airs, mais ils étaient aussi cruel entre eux, par les guerres de plus en plus meurtrière, l'apparition de la misère et de la famine.

    A une certaines époque, le monde fut si dénaturé que la seule espèce encore capable d'y survivre fut l'Homme, et avec lui toute les espèces qu'il élevait pour sa survie. Ils parlèrent entre eux de trouver une autre planète ou habiter, d'aller coloniser l'espace. Beaucoup de demi-dieux détestaient déjà profondément l'homme, la destruction de la nature avait (car les deux sont liés) fait disparaitre la magie de ce monde. Les demi-dieux voyait leur pouvoir diminuer tandis que l'homme ne faisait que trouver des armes plus dangereuses et plus folles. Les demi-dieux ne pouvait plus rien faire, ce monde était perdu.



    C'est à cette période que les Dieux sont revenus sur le monde, on raconte qu'Aqua est sorti des eaux les plus profondes du monde, Terra venait du fond de la terre d'Arcane, Aer du plus haut des nuages, et Ignis du fond d'un volcan. Bien qu'ils soient les Dieux de ce monde, coupé de celui ci pendant si longtemps, ils ne savaient rien de la tragédie qui s'était mise en place ici. Ils sont entrés dans une rage terrifiante en apprenant l'existence des hommes et tout ce qu'ils avaient fait. Leur colère fit s'abattre sur le monde toutes les catastrophes imaginable, les continents, déchirés par les séisme, furent brulés par les flammes, balayés par les vents, puis noyés sous les flots. La magie dans ce qu'elle avait de plus destructeur et de plus puissant était seule à pouvoir vaincre l'homme. La colère des Dieux ne disparue pas pour autant après que l'homme ait disparu, les Dieux étaient en effet encore plus furieux contre les demi-dieux, qu'ils considéraient comme les vrais responsables de cette tragédie. Le monde était en ruines, il n'existait plus que les invocations, car les Dieux pour éliminer cette erreur de la nature avaient du tout détruire.

    Il ne leur sembla pas qu'éliminer les demi-dieux soit une punition suffisante, ils réfléchirent un long moment sur la punition adéquate, et finirent par se mettre d'accord. Ils ne voulaient pas reconstruire tout un monde, et se contentèrent donc de ne recréer qu'une ile, seule morceau de terre immergé, sur laquelle ils prirent soin de mettre différent type de paysage, allant du désert à la plaine glacée. Sur cette île, ils recréèrent les végétaux et les animaux, prenant soin d'ajouter des créatures terrifiantes, les monstres. Ils créèrent ensuite quatre temples, représentant chacun un élément, qui était de vrai prison. Les demi-dieux (que les Dieux renommèrent invocation), furent solidement emprisonnés à l'intérieur, et aucun d'eux ne pourrait espérer s'enfuir. Enfin, ils recréèrent l'homme. Ce fait étonna toutes les invocations, cependant, l'homme des Dieux n'étaient pas l'homme des invocations, car les dieux s'assurèrent qu'il ne puisse jamais rien inventer qui soient technologique, aucune machine ne verra jamais le jour sur cette ile.

    Ces Hommes étaient sur cette ile pour une seule chose : servir la punition que les Dieux avait préparé aux invocations, car les seuls êtres capable de libérer ces anciens dieux de leur temple étaient les hommes. Les invocations, une fois sortie de leur temple, était contrainte de servir l'homme qui les avait libérer, jusqu'à la mort de celui ci. L'avenir des invocations n'était donc plus qu'emprisonnement et servitude, tel était leur punition pour avoir créer, ou laisser évoluer sans réagir, la race humaine.

    Les hommes se développèrent tranquillement sur l'ile, s'établissant sur tous les territoires en petits villages. Il n'existe qu'une seule ville, considérée comme la capitale : la ville portuaire de Lüh. La possession des invocations servit beaucoup les hommes, les courageux aventuriers allaient à la recherche des invocations pour obtenir leur pouvoir, luttant ainsi plus facilement contre les puissants monstres qui terrifiaient l'île entière.


Merci d'avance et bonne soirée à tous !


Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 22:09 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 29 Aoû - 10:41 (2010)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire Répondre en citant

Primo :

la présentation est bien mieux car : - on a un récit et non différent morceaux qui n'ont rien ou presque avoir les uns avec les autres.
- Il y a un découpage par étape fait en citation de demi-dieux qui, si l'on y fait attention, n'ont pas la même approche de la chose.


Le contenu : je dirais très bien pour de nombreuses raisons misent ensemble :

présence d'une genèse même si banal au début l'idée de lassitude pour des dieux est assez étrange mais ça innove. (+)

Des demi-dieux avec des défauts, ces mêmes demi-dieux qui ont, sans l'avouer, voulu jouer aux dieux. Après tout il n'y avait aucune raison purement rationnelle de créer les hommes. Pour avoir tenu compte de l'imperfection des ces mini créateurs ( +)

Comme dis plus haut, chaque "titre" est une citation d'un(e?) demi-dieux(déesse?) mais les opinions divergent ce qui insiste encore sur leur coté imparfait et insiste sur leur erreur puisqu'ils ne peuvent se mettre d'accord.

L'idée de perfection juive est présente dans ton texte et j'ai beaucoup apprécié. Pour ceux qui ne savent pas je m'explique :

En général les gens pensent que la perfection est d'atteindre par exemple une telle maîtrise qu'il n'est pas possible de s'améliorer au-delà. Ceci est la vision GRECQUE de la perfection et la plus commune.

La perfection que j'ai dite comme étant juive est une autre façon de voir les choses. En effet il s'agit d'une perfection en mouvement, oui en mouvement. Ainsi quelqu'un de parfait n'est pas celui qui sait tout faire, qui maîtrise tout mais celui qui s'améliore à chaque fois que c'est possible. Ainsi Quelqu'un qui tire enseignement de ses erreurs est parfait à contrario d'un génie qui n'apprend pas des rarissimes qu'il réalisé.

Cette idée est présente dans le fait que les dieux ne refont pas le monde comme autrefois et ce pour éviter la moindre dérive. Alors que s'ils étaient parfait au sens grecque ils auraient refait le monde comme avant en enlevant les éléments externes : demi dieux et humains. Au lieu de cela ils les ont intégré en prenant soin de brider ces éléments pour éviter tout débordement.

Même si l'asservissement éternel est leur punition, il est bon de comprendre que les dieux savaient à l'avance que tout les hommes ne seraient pas odieux et laisseraient une grande liberté aux invocations. On peut donc dire qu'ils ont donné la possibilité de la pénitence au lieu de les détruire même si c'est présenté comme une punition plus lourde. (cela le sera pour les demi-dieux qui refusent d'admettre qu'ils ont fauté, même peu )

Je n'ai lu qu'en diagonale cependant ^^"
Revenir en haut
Kupo

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 29 Aoû - 18:49 (2010)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire Répondre en citant

Sousuke a dis déjà beaucoup de chose. Mais je vais en rajouter.

(+) Tout d'abord, le récit est plus long, mieux présenté, avec des images, des paragraphes qui donne envie de le lire et surtout de RP, enfin pour moi c'est le cas, pour les autres, je n'en sais rien large smile mais je pense que c'est la même chose. Le récit est très bien fait, bien expliquer avec un vocabulaire varier, pas de répitation et ça se voit qu'il a été travaillé pendant plusieurs jours.

(+) Les images sont bien choisi aussi, on passe d'un monde vierge à un monde industriel avec de grands immeubles puis les dieux reviennent, il y a punition et on reviens ainsi à un monde vierge en quelque sorte. La police d'écriture va très bien avec le fantasy je trouve.

(-) Une chose a corrigé, la deuxième image avec la ville est beaucoup plus petite que les deux autres et le texte n'est pas centrer comme sur les deux autres images, il a l'air d'être couper en bas aussi, il faudrait modiifiée l'image.

Sinon je n'ai rien d'autre a dire a part qu'il est 100x mieux que le nouveau large smile
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Dim 29 Aoû - 21:12 (2010)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire Répondre en citant

Merci pour vos commentaires !
Kupo, la deuxième image fait la même taille que les autres, la police d'écriture est la seule chose qui change, l'écriture est centrée comme sur les autres images. C'est peut être parce que l'image est plus sombre qu'elle fait plus petite ?

Dans tous les cas je t'assure que c'est pareil.


Revenir en haut
Kupo

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 30 Aoû - 08:31 (2010)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire Répondre en citant

Elle a 1 pixel en plus par rapport a l'image d'en desssous mais maintenant je la vois plus grande o,O enfin comme les autres

elle fait 600*73 et celle d'en dessous 599*73
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:04 (2016)    Sujet du message: Nouvelle version de l'histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Foire aux questions -> Suggestions et critiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com