Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Sam 21 Aoû - 19:50 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

[ Navré pour le manque d'imagination, je ne sais plus aussi bien baratiner qu'avant ^^" ]

Les derniers évènements s'étaient avérés plutôt durs ces derniers temps : Sagara et son groupe avait essuyé de nombreux assaut de monstres à leur campement et la majorité s'en trouvait cloué au sol. Et donc...ceux qui tenaient le mieux debout était resté pour protéger les moins valides tandis que lui...Il devait aller arracher heu....récolter des plantes médicinales...

Résultat des courses : Sagara se retrouvait au beau milieu de la traversée de la rivière. Une véritable pairie paradisiaque, l'herbe et les fleurs s'alliant dans un ballet haut en couleur. Quelques arbres en fleurs de ci de là offrait des zones d'ombre plus qu'appréciée par les fainéant qui y ferait volontiers la sieste. La rivière, élément principal de ce tableau sublime, coulait à flot, étendant son être nacré à travers toute l'œuvre. Cette quasi entité autorisait quelques poissons à nager en son sein. Ces derniers " sautaient " hors de l'eau, se trémoussaient, s'émoustillaient dans une danse désordonnées, absurde à tel point que c'en était amusant.

Pareil spectacle aurait du émerveillé Sagara cependant si cela ne fut guère le cas, il n'en demeura pas moins apaisé par une vision si sereine : un petit coin de paradis dans un monde où les privilèges prévalaient sur les aptitudes et le mérite. Cette pensée n'hanta guère l'esprit de Sagara bien longtemps qui, au lieu de chercher tout de suite les plantes, s'en alla s'affaler sur un arbre non loin de la rivière. Etais-ce la sérénité des lieux à eux seuls, la lassitude d'une vie ardue ou étais-ce un savant mélange de ces deux raisons et peut-être même d'autres mais les faits étaient là : Sagara avait détaché ses fourreaux et les avait déposé près de lui ce qui le rendait bien plus vulnérable, chose extrêmement rare.

Mais il semblait n'en avoir cure et souriait comme un enfant, une joie simple, il observait tout ce qui l'entourait, s'attardant sur le chant des oiseaux, sur un delicio qui s'amusait dans la fine zone de boue près de la rivière, sur un troupeau de chocobo sauvage dont la dorure du plumage illuminait Sagara ou encore la meute paisible d'agnosaure qui stationnait non loin de là...Non vraiment, il était tranquille...Enfin un peu de répit...Si proche de cette cité et pourtant si loin quelle agréable sensation.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Sam 21 Aoû - 19:50 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Milly

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 22 Aoû - 17:21 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

[Non y a aucun problème sa me convient comme ça ^^ ]

Les jours se ressemblaient pour Milly, son quotidien bien banal commençait à l'ennuyait au plus haut point. Ses journées étaient rythmées par le ménage les courses et de longs moment de solitudes. La servante ne connaissait pas encore bien les lieux et n'avait pas fini de tout nettoyer, le château était grand et le manque de personnel ou d'une simple chaleur humaine se ressentait très vite entre les murs de la demeure. Milly avait l'impression d'être totalement isolée c'est pour cela que chaque sorti en ville était un soulagement.
Pourtant, aujourd'hui elle voulait du changement. Elle ne voulait pas aller en ville et encore moins rester enfermer dans la maison. C'est avec un châle sur les épaules et une forte motivation que Milly sortit de Lüh marcher, un long moment pour repenser à ce qu'elle avait déjà fait ce qu'elle aimerait faire, le programme du jour qui allait suivre, même s'il n'était pas bien compliqué à deviner. Un sourire se dessinait sur son visage, le vent n'était pas vraiment chaud mais agréable surtout pour se changer les idées, pensait à des choses plus joyeuses ou simplement ne penser à rien.
Elle marchait, sans trop savoir où aller jusqu'à voir une rivière pour évitait de trop s'égarer elle se dit que de suivre ce chemin d'eau ne serait pas une mauvaise idée et il sera plus facile de retrouver sa route pour rentrer. Enfin Milly profitait de la tranquillité, l'air frais et du paysage nouveau qu'elle cherchait de drôles de créatures, ils la fascinaient. Elle continuait sa marche en les regardant avant d'heurter quelques objets qui se retrouvaient par terre. Son manque de vigilance l'avait chuter, la cause ? Ses pieds avaient rencontré des fourreaux qui traînaient sur le sol. Heureusement que la verdure est bien plus agréable que les routes dépourvues de végétation.


« Désolé, je suis désolé ! Je n'avais pas vu, je n'ai pas fait attention excusez-moi, »

Comme une enfant qui craignait une punition, s'était excusée sans même regarder la personne en question bien trop honteuse de sa maladresse elle ne savait pas comment aller réagir la personne en question, tout ce qu'elle espérait c'était de ne pas s'attirait d'ennuis surtout qu'ici il serait difficile d'avoir de l'aide. Milly remettait les fourreaux à ce qu'elle semblait être leur place en essayant de ne pas provoquer de nouveau miracle.
Elle posa son regard un court instant sur le propriétaire de ces armes. Bien qu'il soit assis Milly le trouvait plutôt imposant, après tout c'était un homme armé et elle une simple servante. Mais il était habillé d'une curieuse manière et ses cheveux était assez long pour un homme, un type assez originale. La jeune servante bien tentait de lui poser des questions sur lui, se dit qu'il valait mieux se taire elle l'avait sans doute assez dérangé et se leva en grimaçant, doué comme elle l'était dans sa chute elle s'était seulement égratignée les mains, rien de bien méchant, mais sa pique !


« Excusez-moi de vous avoir déranger j'espère que je ne vous ai rien cassé, désolé. »
Revenir en haut
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Dim 22 Aoû - 18:04 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Alors qu'il profitait tranquillement de sa sieste un bruit sec se fit entendre, il ouvrit les yeux aussitôt et vit une jeune femme par terre. Il n'eut même pas le temps de se lever pour l'aider à se relever qu'elle le faisait à une vitesse effarante tout en s'excusant avec force. Le ton qu'elle l'employa était comparable à celui que prennent les enfants ce qui plut à Sagara en un sens : cette personne n'avait rien d'orgueilleuse, chose rare.

Il se leva lentement et se tourna vers la jeune femme, l'observant, une lueur bienveillante dans les yeux assorti d'un sourire léger. Habillée simplement : jupe longue, un haut en deux pièce alliant le brun et le blanc...Non vraiment, elle était de basse extraction et ne semblait pas teinte des envies de meurtres et autres choses pouvant noircir le cœur des opprimés. Mais Sagara ne s'arrêta ni sur les formes généreuses, qu'il nota tout de même sans rien montrer de cela, ni sur l'aspect vestimentaire...Non, ce fut le visage de la jeune femme qu'il cherchait.

Il découvrit un visage tout en finesse : aussi bien la forme de son visage que la taille de son nez ou de ses lèvres s'accordait parfaitement. Le seul bémol à ce tableau était la taille des yeux de la jeune rose, ces derniers étant démesurément grand mais au fond...Quelle importance ? Il ne cherchait guère l'âme sœur. Ceci dit, cela ne l'empêcha point de plonger son regard dans celui de la jeune femme avant de pencher légèrement le visage sur le coté et de tendre sa main paume ouverte vers le haut en direction de l'arbre...Plus précisément à l'endroit exact où il s'était mis. Tout ceci sans la moindre hâte, ni agressivité. Il avait remarqué l'égratignure qu'avait chaque main mais ceci n'étant en rien grave il n'en dit mot ni esquissa le moindre geste à propos de cela.
Revenir en haut
Milly

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 13:23 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Lorsque l'homme se leva, Milly trouvait l'inconnu bien plus imposant debout qu'assis, surement à cause de sa taille et il était plutôt bien bâtit et drôlement vêtu : un kimono blanc, des chaussures assez particulières, la jeune servante n'avait encore jamais vu de pareil vêtement jusqu'à maintenant. Mais ce qui l'avait marqué plus que les vêtements s'étaient ses cheveux, ils étaient plutôt long et bien soigné. Milly se demandait qui pouvait bien être cette personne, un noble, ou peut -être un homme de foi à cause de ses vêtements, pour le moment elle n'en savait rien, mais il était grand ou elle était simplement plus petite qu'elle le pensait. Pour pouvoir voir le léger sourire de l'homme elle devait lever la tête.
Il n'avait rien d'une personne qui cherchait à nuire, mais il dégageait quelque chose de plutôt rassurant. Elle le regardait comme s'il allait apparaître sur son front son nom ou qui il était. Sans vraiment s'en rendre compte Milly fixait l'inconnu dans les yeux. Ses joues s'étaient teintées de rouge, avant qu'elle ne cligne plusieurs fois des yeux pour regarder ailleurs et reculer d'un pas. Elle ne se sentait pas en danger, mais elle n'était pas tout à fait à l'aise. Il était bien plus vieux qu'elle, c'est sûr, mais surement pas au point d'être son père.
Il n'avait dit aucun mot, il y avait seulement un long silence. Au départ ce silence en était presque agréable, mais il devenait de plus en plus pesant pour Milly, qui avait la sensation de déranger. Peut - être que l'homme n'avait aucune envie de parler ou quoi que ce soit, mais si c'était le cas il l'aurait ignorée ou simplement fait remarquer qu'il voulait être seul. Elle se gratta un peu la tête et cherche autre chose à dire que de s'excuser, se présenter était une assez bonne idée selon elle.


« Je ... je m'appelle Milly et vous ? »

Qu'est-ce qu'elle y perdrait rien finalement, un peu de son temps et elle serait légèrement vexée qu'elle n'ait pas eu de réponse et elle continuerait sa route.
Revenir en haut
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 13:53 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Voila déjà plusieurs tours de sabliers que l'inconnue et lui-même était assis dos à l'arbre, profitant en tout simplicité de la félicitée des lieux. Il n'y avait aucun danger imminent et le temps semblait s'arrêter sur ce tableau pour Sagara mais cela ne semblait pas être le cas pour la jeune femme qui ne tarda pas à vouloir entamer la conversation de nouveau avec une hésitation des plus présente.

« Je ... je m'appelle Milly et vous ? »

Sagara, qui avait gardé les yeux fermés durant tout la durée du silence, ouvrit les yeux et réfléchit avant de répondre. Non pas qu'il craignait la femme mais plutôt les conséquences d'une réponse franche et honnête. Dés cet instant il fronça imperceptiblement les sourcils. C'était compréhensible après tout, il était hors-la-loi qui avait frappé un noble, tué un milicien ainsi que de nombreux chasseur de prime. Et si le noble savait qu'il était toujours en vie, ce dernier le laissait tranquille sans doute parce qu'il n'en entendait plus parlé et savait l'avoir banni à jamais de la ville.

* Ah...Celui-la...Je prendrai mon temps pour le renverser mais plus important... Cette Milly...Je ne devrais pas l'insérer à mes problèmes, elle risquerait de raviver l'intérêt du noble à mon égard mais également d'être ensuite emprisonnée pour être "soumise à la question"...*

C'est sur cette pensée que Sagara décida de répondre par un mensonge pour son propre bien mais aussi celui de la demoiselle. Aussi se tourna-t-il vers la jeune femme et répondit sur un ton qui se voulait rassurant, ce qui était sans doute une erreur :

- " Gauvin. "

* Le silence la met mal à l'aise semble-t-il... *

- " si ce n'est pas indiscret j'aimerais savoir ce que fait une fleur dépourvue d'épine en ces lieux ? "


Une discussion anodine voila longtemps qu'il n'en avait plus eue, toujours à parler stratégie, camouflage ou encore de chasse...Mais jamais de bêtises....Enfin il y avait toujours le pitre du groupe mais même lui avait fini par se tarir...Sagara était fatigué de cet état d'urgence permanent, son corp comme son esprit était épuisé...4 ans sans le moindre répit...C'est dur, même pour une volonté dur comme le diamant.
Revenir en haut
Milly

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 27 Aoû - 00:31 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Assise par terre et dos à l'arbre, Milly attendait une réponse de son interlocuteur. Elle le regardait, le dévisageait presque. Le temps qu'il mettait à répondre semblait assez long pour simplement dire son prénom selon la servante. Toujours en le fixant avec ses grands yeux verts, elle se demandait pourquoi il semblait réfléchir à son propre prénom. Il était peut-être amnésique ou n'avait pas envie de le dire et chercher une manière élégante l'envoyer sur les roses.

" Gauvin. "

Gauvin ... En entendant le prénom de l'homme, Milly avait arrêté de fixer Gauvin, de manière presque impolie, pour laisser un grand sourire chaleureux sur son minois. Il n'était pas méchant, en tout cas pour le moment, sa voix avait un quelque chose pour que Milly éprouve de la sympathie et peut-être un début de confiance vis-à-vis de Gauvin.

«  Enchantée Gauvin. »

Milly était souriante aujourd'hui, toujours appuyer contre l'arbre elle regardait le lac. Les rayons de soleils faisaient briller la rivière et donner encore plus de charme au paysage déjà beau aux yeux de Milly. Elle regardait le cour d'eau toujours avec un petit sourire et ses yeux qui semblaient n'avoir jamais vu de pareil paysage et c'était le cas. Au lieu d'avoir peur de ce qui lui est inconnu comme à son habitude, la servante était heureuse de ne penser à rien juste de regarder ce qui lui semblait beau.


" Si ce n'est pas indiscret j'aimerais savoir ce que fait une fleur dépourvue d'épine en ces lieux ? "

Avec l'élégance, voilas comment définissez Milly la manière dont s'exprimer Gauvin et comme elle était très peu habitué à ce genre d'appellation le rouge lui revint aux joues. La jeune servante commençait à apprécier la compagnie de Gauvin, elle se retourna vers ce dernier pour mieux le voir et lui répondre. Ce qu'elle faisait ici, elle ne le savait pas vraiment elle avait seulement marché, tout simplement.

« J'ai du temps libre et je voulais voir autre chose que la ville, alors j'ai marché et mes pieds m'ont amené ici. »

Milly avait des propos semblables à ceux d'une enfant, la vérité avec une pointe d'insouciance. Elle était contente de sa journée et espérait qu'elle continue à se dérouler tranquillement. Elle n'avait pas envie de s'inquiète comme elle le fait à son habitude sur : comment rentrer, quand, quelles corvées n'ont pas encore été faites et tout ce qui en suit quand on est un adulte avec des responsabilités.

« Et vous ? Je ne vous ai jamais vus, ni même aperçu à Lüh ! »

Cette question avait son importance pour la servante, elle voulait savoir qui était vraiment Gauvin ses vêtements peu communs la rendait encore plus curieuse que d'habitude, elle souhaitait seulement ne pas devenir impolie ou désagréable avec ses questions.

« Enfin si répondre à ma question ne vous dérange pas et ne vous met pas mal à l'aise. »
Revenir en haut
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 27 Aoû - 07:59 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Les derniers mots que prononcèrent Sagara amenèrent la jeune femme à voir le colori de son visage viré quelque peu au rouge ce qu'il trouva plutôt drôle...Enfin pas lorsqu'il pensa que les gens du peuple, pour la majorité, étaient incapable de ce genre de tournure de phrase et les rares instruits, comme lui, n'étaient, eux-même, le sujet de métaphore que presque jamais quand bien même ces dernières fussent simplistes. Mais cette pensée noire et bien réel ne pouvait lui faire perdre sa bonne humeur passagère.

« J'ai du temps libre et je voulais voir autre chose que la ville, alors j'ai marché et mes pieds m'ont amené ici. »

Sagara perçu cette énoncé plutôt naif mais après tout c'est ce qu'il cherchait lui-même, aujourd'hui. Une journée d'insouciance ou...Presque. Ses amis attendaient qu'il ramène plusieurs plantes médicinales et il n'en avait toujours pas une. Quoiqu'il en soit ils en avaient vu d'autres et même sans plante ils survivraient comme toujours. Mais la jeune semblait s'atteler à maintenir la conversation car elle ne tarda guère à relancer à l'aide d'une question...Une question qu'il aurait voulu éviter.

« Et vous ? Je ne vous ai jamais vus, ni même aperçu à Lüh ! »

Ainsi Milly voulait savoir...Mais cela Sagara ne pouvait le permettre et ce pour des raisons qu'il avait établi bien plus tôt. Mais que pourrait-il répondre qui soit crédible ? Il pourrait aussi l'envoyer rouler dans la boue mais cela n'aurait rien de juste envers elle...Sagara était toujours entrain de penser lorsqu'elle le pressa d'une manière digne d'une dame de la cour. Ainsi son passé ne le lâcherait jamais...

« Enfin si répondre à ma question ne vous dérange pas et ne vous met pas mal à l'aise. »

Bien entendu Sagara compris qu'elle ne le pressait pas et parlait au premier degré mais les mots firent leur effet : le cerveau de Sagara était en ébullition et il cherchait des choses complexes à répondre avant qu'une idée d'une simplicité extrême lui vienne en tête.

- " Lüh ? De quoi parlez-vous ? De cet endroit où se trouve quelqu'un s'étant auto proclamé chef de tous les hommes ?

Sa voix était dédaigneuse surtout sur la fin mais il n'indiqua jamais Lüh du doigt ni même ne tourna la tête vers la ville. il regardait Milly dans les yeux mais si ni sa voix ni ses gestes ne trahirent son dégoût qui s'était mué en haine avec le temps, ses yeux, eux, présentaient une flamme malsaine. Bien que Sagara soit resté placide, il n'en était pas moins sensible. La suite aurait pu être qu'il se leva et s'attaqua à la jeune femme ou tout autre scénario catastrophe mais il n'en fit rien. Au prix d'un effort intense Sousuke reprit le contrôle sur ses émotions, cligna des yeux, ceux-ci étaient revenu à la normal. C'était raté pour la journée insouciante...

Conscient qu'il avait sans doute choqué peut-être même effrayé Milly, Sousuke se leva en prenant ses armes avec lui. Armes qu'il remit à leur place : la katana à son coté droit, et la wakizashi à son coté gauche. Et ce, tout en prononçant les paroles suivantes :

- " Excusez-moi Milly, mais j'ai à faire. Profitez bien du paysage."

Il venait d'être l'instigateur digne d'une maladresse comparable à celle d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il venait de se montrer en être dangereux et s'en allait comme si c'était normal. En fait ça l'était normal en effet : il devait être rentré au campement depuis quelques temps déjà. Mais non seulement il devait se dépêcher mais il ne savait pas vraiment où chercher cette plante...Tout ceci promettait d'être sportif...

Il s'enfonça dans la plaine à la recherche de ces plantes d'un pas rapide et sur...Du moins le voulait-il rapide et sur mais ce qu'il ignorait c'est que son pas avait quelque chose d'effrayant : des mouvements plus amples à certains moment comme s'il fonçait sur quelqu'un ou quelque chose avec une agressivité non dissimulée. Bien assez tôt il trouva le sujet de sa recherche mais seulement trois plants...C'était trop peu...Il ignorait tout de ces plantes, les endroits où elles poussent en majorité comme leur application médicinale...
Revenir en haut
Milly

Hors ligne





MessagePosté le: Lun 30 Aoû - 23:19 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

Si elle avait su, Milly n'aurait jamais posé cette question. La curiosité était un bien vilain défaut chez la jeune femme. Enfin ce qui est fait est fait, à la réponse de Gauvin, plusieurs sentiments se mélangeaient.
Le premier était de l'incompréhension. Elle ne comprenait pas pourquoi son interlocuteur avait assez soudainement changé de caractère. Avait-elle évoqué un sujet délicat ? Peut-être, mais elle ne savait pas ce qu'elle avait dit de mal. Il est vrai que Lüh a prince qui les gouverne, mais elle ne comprenait pas ce qu'il entendait par « chef de tous les hommes ». Peut -être que le prince ou sa famille avait commis un bon nombre d'erreur par le passé ou Gauvin à simplement une dent contre celui-ci.

Mais la manière dont il avait prononcé ses quelques mots lui avaient donné froid dans le dos. Sa joie et sa bonne humeur s'étaient tus pour laisser ce sentiment de peur et d'insécurité envahir Milly. Ses mains tremblaient, Gauvin ne l'avait pas seulement effrayé, elle n'osait plus dire un mot, quand elle allait simplement s'excuser de cette question ses lèvres tremblaient aussi et l'empêchaient de prononcer un son, elle était tétanisée et ne bougée plus.

Il part on dirait !

Milly se leva pour essayer lui demander des explications sur son comportement. La main tendu vers l'épaule de Gauvin pour essayer de l'arrêter dans son élan et partir, elle changea d'avis en le voyant prendre ses armes. Elle ramena sa main près de ses lèvres comme si elle voulait s'empêcher de dire une nouvelle bêtise ou simplement cacher le tremblement de ses lèvres. Elle le regardait reprendre ses affaires en essayant de se faire le plus petit possible et ne rien faire.


" Excusez-moi Milly, mais j'ai à faire. Profitez bien du paysage."

« Profitez bien du paysage. », cette phrase faisait tilt chez Milly. Elle ne pouvait pas l'expliquer, mais ces quelques mots la mettaient dans un état où elle aurait dit une nouvelle bêtise et qui sait ça aurait peut-être énerver Gauvin et il aurait utilisé ses lames. Pendant sa réflexion ce dernier partez, elle le regardait sans vraiment le regarder. Qu'est-ce qu'elle aurait fait, elle la simple servante ? Elle ne voulait pas le déranger et encore moins l'énerver ou l'embêter, mais tout l'inverse s'était produit il y a quelques secondes.

Si je veux au moins m'excuser il vaut mieux attendre qu'il se calme.

Il marchait d'une manière qui donnait des frissons à la servante. A ce moment précis elle était bien contente d'être une certaine distance, mais si elle voulait lui parler il faudrait peut-être qu'elle sache où il allait. Elle prenait les chemins identiques au sien, avec plus ou moins de difficultés, il faut bien l'admettre partir en « randonné » en robe n'était pas une bonne idée. Milly se rappelait de sa question idiote de sa remarqua dont il aurait surement préféré se passer et de ce changement soudain de comportement. Gauvin était passé de l'homme distingué à un goujat, oui c'était peut-être assez fort comme mot mais s'était le premier qui lui vint à l'esprit.

Plus Gauvin marchait plus Milly avait de la peine à le suivre elle s'arrêta même en se demandant ce qui allait se passer, s'il allait accepter ses excuses, l'ignorer ou sortir ses armes, non elle évitait de penser à la dernière hypothèse, il n'oserait pas, enfin elle ne l'espérait pas. La servante le regardait marcher il ne semblait pas s'être calmé, il lui faisait toujours aussi peur. Elle restait un peu en retrait et l'observait un moment. Milly se mit à douter s'il valait mieux faire demi tour, ou si elle tenait vraiment à s'excuser.

De toute manière maintenant que je suis là.

D'un pas hésitant elle alla vers lui. Il ramassait des plantes, elle s'abaissa lui ramassa la dernière et la lui tendait, elle espérait qu'il ne lui coupe pas la main c'est tout. Milly le regardait toujours accroupie, son visage était plutôt neutre, mais ses yeux la trahissaient systématiquement, ils exprimaient toute la peur qu'elle avait en elle du moment où Gauvin était parti avec ses quelques paroles assez crues, selon elle, jusqu'à maintenant où elle était en face de lui et tentait de faire sortir un son de sa bouche.


« Je ... je ... je m'excuse si je vous ai offensé tout à l'heure et de vous avoir suivi jusqu'ici. »

Elle se leva et s'inclina. Elle tremblait de tout son corps et se demandait pourquoi elle n'avait pas simplement profité du paysage comme il lui avait dit plutôt que de s'obstiner à le suivre dans des chemins compliqués pour s'excuser. Quand elle releva la tête elle recula de quelques pas, mais ne le regardait pas, elle avait la tête et yeux baissés. Elle reprit une nouvelle inspiration avant de reprendre la parole une nouvelle fois.

« Si vous voulez je peux vous aider à trouver ses plantes, vous ... »

Elle ne finit pas la suite de sa phrase, c'était une simple question. Milly préférait la garder pour elle cette fois-ci, après tout s'il était malade il ne voudrait peut-être pas en parler encore moins s'il ne voulait pas répondre à sa question maintenant ce n'est pas maintenant qu'il le ferait ? En jouant avec ses doigts elle cherchait quelque chose à dire pour éviter toute question de sa part.

« Vous pouvez compter sur moi »
Revenir en haut
Sousuke Sagara

Hors ligne





MessagePosté le: Mar 31 Aoû - 11:27 (2010)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ] Répondre en citant

[tu passes à la vitesse supérieure...La rouille ne me fait pas honneur ]

Sagara venait à peine de ramasser le dernier des trois plants qu'il avait vu qu'une autre lui était présentée...La personne la lui tendant n'était autre que...Milly !? Alors elle l'avait suivi...Lui qui s'était comporté en véritable ordure pendant un instant. En réalité Sagara avait extériorisé sa rage dans sa démarche plutôt qu'au travers de ses poings ou de ses lames mais la jeune pouvait ne pas l'avoir deviné. Ce geste bien qu'incivil avait au moins le mérite du bon fond mais cela s'arrêtait là.

« Je ... je ... je m'excuse si je vous ai offensé tout à l'heure et de vous avoir suivi jusqu'ici. »

Sagara percevait une peur et une hésitation sans borne chez la jeune femme et ce, à travers de nombreux détails comme de légers tremblements au niveau des mains, l'énorme intervalle entre la tentative de parler et la phrase véritable ou encore, et non des moindres, ce regard presque figé...Avait-il été si terrifiant ? Il se devait d'admettre que sa réaction, bien que contrôlée, n'avait pas été des plus diplomatique.

Et enfin, pourquoi s'excusait-elle ? Elle ne pouvait savoir à l'avance que le simple fait de parler de lüh engendrerait chez lui un tel choc. Elle alla jusqu'à s'incliner...Chose inconcevable pour Sagara...Il était le seul fautif pour ne s'être contrôlé qu'a moitié et elle s'excusait...Quelle histoire tirée par les cheveux...Vraiment. Sagara était toujours interdit devant cette scène lorsque la jeune femme toute tremblante rassemblait, semble-t-il, ses forces pour s'exprimer à nouveau.

« Si vous voulez je peux vous aider à trouver ses plantes, vous ... »

...et il y eut un blanc...Pas un des ces petits blancs de personne outrée, choquée, prise sur le fait ou encore mise dans l'embarra...Non...Un grand blanc montrant très clairement qu'il s'agissait de quelque chose nécessitant de la reflexion et Sagara s'attendait au pire...L'avait-elle démasqué ? Si oui allait-elle le dénoncer ou lui faire un quelconque chantage ? Et même dans le cas d'un non, allait-elle lui mettre le nez dans ses erreurs qu'il ne connait déjà que trop bien et dont, d'ailleurs, il a honte ?

« Vous pouvez compter sur moi »

Sagara manqua de rire de bon cœur devant sa propre bêtise. Milly ne semblait pas du tout une jeune femme aux penchants manipulateur, encore moins une dame de la cour se jouant des mots, couteau et autres pratiques peu avouables...C'était une simple femme de basse classe sociale qui n'avait donc pas cette tournure de pensée qualifiable de vipère. Bien sur, ce petit passage semi-comique ne l'avait pas pour autant entièrement calmé bien que l'effet était là.

Il devait répondre c'était un fait indéniable...Mais quoi ? Il ne pouvait laisser la jeune femme entrer davantage dans ses activités. Non pas qu'il ne l'appréciait pas mais il ne voulait pas mêler les gens à ses problèmes...Seuls ceux qui le faisaient en toute connaissance de cause serait accueillis dans ce damne permanent. Mais il se devait en même temps de s'excuser de la façon la plus complète qui soit...Faire les deux de façon diplomatique ne serait pas aisé pourtant...


- " Milly, vous êtes aussi fautive que peut l'être un nouveau né et je vous demande sincèrement de me pardonner pour mon comportement odieux." Sagara s'inclina pour ainsi dire à l'horizontal et, bien que ses cheveux en venaient à toucher le sol, n'en fit rien pour les relever. Il avait pleinement conscience qu'il ne devait pas lui permettre d'en savoir davantage et ce au risque de passer, une fois encore, pour une personne irrespectueuse...Il n'avait qu'un très court laps de temps pour trouver une formulation amène et ferme à la fois...Il n'en trouva guère en si peu de temps...Ainsi donc, il se résolut à la repousser d'une façon peu acceptable dans la forme, ce qui se saurait, et bienveillante dans le fond, mais qui resterait ignoré. Il prit donc un ton qui se voulait ferme mais qui tournait légèrement vers l'agressif. - " Retourne à tes activités...Tu n'es pas en sécurité avec moi...Surtout avec moi... "

La fin de sa phrase sonnait tel une menace dans sa tête...Qu'avait-il encore fait ? Atteint son objectif sans avoir à sortir sa lame mais au fond il y avait risque qu'il ait blessé la jeune femme...Il le savait et pourtant il s'en alla à vive allure mais pas sans prendre le plant qui avait été tendu par Milly, un geste lourd de sous-entendu qui, il l'espérait, serait assez étrange pour obliger la jeune femme à se poser des questions...Mais sa tête lui rappela lorsqu'il avait déjà parcouru une vingtaine de mètres qu'agir de façon contradictoire pouvait être perçu comme mystérieux et attiser la curiosité de la jeune femme...Décidément les erreurs et lui-même ne font qu'un.

- " Milly...Vous n'êtes pas fautive...Comment auriez-pu le savoir ? ... JE suis celui qui ne s'est pas maîtrisé avec efficacité. Excusez mon comportement bien peu amène je vous prie. Sagara s'inclina presque à angle droit à ces mots. Mais alors qu'il devait l'écartée au plus vite de ses activités, il ne trouva, durant le court instant de pensée qu'il s'octroya, aucune formulation satisfaisante et du donc se résoudre à ne pas rejeter Milly...Il avait fait assez de dégât comme ça. Aussi continua-t-il en ne relevant que la tête. -" Votre aide est la bienvenue. "

C'était bancal et il le savait mais il n'était pas entraîné à faire des tournures de phrases distinguées à la chaîne à contrario des nobliaux. Enfin... Sagara attendait, interdit, la réaction de la jeune femme. Qu'allait-elle pensé de lui ? Au fond n'aurait-il pas mieux valu se montrer odieux pour l'écarter de lui et des dangers que comporte sa vie ? Car il ne faisait aucun doute que la jeune femme voudrait en savoir plus après cet incident quand bien même elle n'en dirait rien...Étais-ce une erreur ? Il ne le saurait que trop tard sans doute.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2016)    Sujet du message: des plantes ? Non, UNE plante. [ PV Milly ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> La Traversée de la Rivière Blanche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com