Index Faq chercher Membres Groupe Se connecter S'inscrire
Sasha Sindel

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sasha

Hors ligne





MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 13:36 (2010)    Sujet du message: Sasha Sindel Répondre en citant

I) Identité
    Nom: Sindel
    Prénom: Sasha
    Sexe: Féminin
    Age/date de naissance: Vingt ans

II) Caractère

    Je sais que certains me disent terriblement obstinée. Je ne suis pas d'accord. Il y a deux façons de voir la vie : du bon ou du mauvais côté. Ceux qui persistent à regarder avec des yeux gris, mitigés, ne savent tout simplement pas voir et se confinent dans une objectivité purement illusoire. La vivacité, le mouvement, l'optimisme, tout cela rejoint une unique rivière qui se jette dans la mer de la vitalité. Beaucoup m'ont déjà dit que l'espoir était une marche plus haute que les autres dans l'unique but de tomber de manière plus douloureuse. Moi, je pense que l'espoir ne peut qu'élever un individu, certainement pas le faire chuter. J'ai toujours eu à coeur de vivre pleinement mon existence, parce qu'elle peut s'achever au moindre instant, au moindre souffle sur la flamme vacillante de mon âme. Alors je fais tout pour que cette petite flamme danse, le plus énergiquement possible, par-delà tous les feux de la terre.
    Au fil des ans, j'ai très tôt compris que j'aimais le danger. Je n'irais pas jusqu'à dire que le péril m'attire, mais peut-être me fascine-t-il d'une certaine façon. Au fond de moi, je sais que je veux savoir jusqu'où je peux aller, jusqu'où précisément je peux danser sans sombrer. Sans m'éteindre. Ce qui fait de moi un feu follet dans l'existence, parcourant les fils du destin aveuglément. Je pense pouvoir affirmer que je suis une personne assez sensible, mais être sensible ne veut pas dire être fragile. C'est être compréhensive, à l'écoute, mais aussi active et réactive.

III) Physique

    Sasha est une jeune femme dynamique et presque explosive. Sa démarche alerte, sa stature élancée et souple dénotent une existence mouvementée, voire turbulente. Ses mouvements demeurent rapides et précis, vigoureux et dénotant une vitalité bouillonnante. Cette même vitalité se retrouve dans le bleu pâle, métallique qui irise son regard, ressortant de manière frappante avec la chevelure cuivrée qui encadre son visage ovale. Ses traits sont fins, soigneusement dessinés, et comme porteurs d'une farouche et exaltée envie de liberté. Sa bouche pleine, son menton volontaire, et jusqu'à ses pommettes hautes et saillantes contribuent à donner encore plus de relief à un visage qui expriment déjà tant.
    Là où son demi-frère s'habille avec des couleurs foncées, Sasha aime tout particulièrement porter des habits clairs, coupés courts et pratiques. Il en ressort une teinte générale souvent limpide qui renforce le contraste avec ses mèches flambantes.

IV) Vie
    Famille: Une mère laissée à Lüh, un demi-frère recherché.
    Histoire: Les histoires ne sont pas toujours ce qu'elles sont. J'apprécie les gens qui disent que le passé de quelqu'un ne regarde que lui, parce que quand je pose les yeux sur le mien, je ne sais pas si je dois être triste ou en colère. Et c'est précisément cette incertitude qui, malgré toute ma bonne volonté, me rend triste et en colère.

    Cela fait vingt ans que je suis née, mais je n'ai jamais vu mon père. Ma mère a décidé de m'élever seule... enfin presque. Ses parents étaient toujours autour de moi, et je dois dire que je ne manquais pas vraiment d'amour à Lüh, dans la boutique d'étoffes que possédait ma petite famille. Nous n'étions pas très riches, mais loin d'être pauvres, et je ne manquais de rien. Je me souviens encore d'une enfance heureuse, tendre, passée à jouer dans l'arrière-boutique, au milieu des tissus qui formaient comme un lac de nuages colorés pour moi. La chaleur d'une mère aimante à portée de main, le regard bienveillant de mes grands-parents perpétuellement posé sur moi... Mais j'ai rapidement compris qu'il manquait un petit quelque-chose à cette famille. Papa.

    J'ai réalisé que ma mère n'aimait pas parler de lui. En fait, je crois même que ça lui était douloureux, sans que je sache vraiment de quelle manière. Il arrive pourtant un moment où, pour une petite fille, l'amour paternel se révèle soudain indispensable. Et comme il demeure muet et absent, il devient nécessaire de chercher ailleurs - autre chose.
    J'ai commencé à aller dehors de plus en plus souvent, mais également de plus en plus tard. Les enfants ne manquaient pas dans les rues de la ville portuaire, aussi avais-je tous les camarades qu'il me fallait. Mais toujours pas de père !

    C'est évidemment pour cette raison que j'ai commencé à mal tourner, pour reprendre les mots de ma mère. De menus larcins ici ou là, de petites choses prises sans réelle nécessité. Et j'ai commencé à trouver cela excitant. Puis ce fut autre chose... Ce n'était plus le vol à la tire, à l'étalage, c'était le cambriolage de la maison. Forcer la serrure, monter sur le toit ; j'ai commencé à apprendre les petits trucs qui font d'une délinquante curieuse une voleuse quasi-obsessionnelle. Je me suis rendue compte qu'il fallait que je vole. Pourquoi ? Cette question m'a taraudée longtemps, jusqu'à ce que la réponse me frappe, comme une gifle. Si je volais, ce n'était pas pour m'emparer de ce dont j'avais besoin ; c'était pour savoir. Pour découvrir. Par soif de curiosité ; une curiosité qui prenait ses racines loin, au fond de mon coeur.

    J'admets avec un sentiment mêlé de détermination et de honte que j'ai harcelé ma mère pour savoir. La vérité m'a choquée, la veille de mes dix-neuf ans.

    Mon père était mort au cours du cambriolage de sa maison. De sa maison... car il avait également une femme. Cette réalité, je l'ai niée avec violence, avec intensité. Mais c'était au tour de ma mère d'être obstinée et inébranlable. Hésitante au début, elle devint bientôt fébrile, implacable, comme si elle devait tout avouer, tout dévoiler. Mon père était marié lorsque j'avais été conçu, et surtout, il avait déjà un enfant...
    Presque aussitôt, j'ai haï cet homme invisible, inconnu et mort. Je l'ai haï, parce que cette image d'infidélité rejaillissait sur moi, avec force. De son péché je devenais le fruit, l'aboutissement ; et pour avoir ainsi brisé l'image que j'avais de moi, je le haïssais.

    J'ai tellement détesté ma mère que je suis partie de la maison, chose, me dis-je amèrement, que j'aurais dû faire depuis longtemps. Je me suis installée dans un autre quartier, à l'opposé de la ville. Mais les mois passèrent, et à la manière d'une femme qui réapprend à marcher, j'ai réappris à pardonner et à aimer. Et une obsession a commencé, lentement, à prendre forme au fond de moi.

    Mon frère, ce demi-frère plutôt, enténébré, dont maman ne savait rien hormis son nom... Je devais le retrouver. Où que tu sois, je te retrouverai, Sieg...

V) Autres
    Métiers: Voleuse à son compte, et sorte de chasseur-mercenaire.
    ● Signes particuliers: Aucun
    ● Rêve, ambition: Retrouver Sieg.

VI) Hors Jeu
    ● Comment avez vous découvert ce forum? Par les top sites
    ● Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Très intéressante
    ● Comment trouvez vous le design de ce forum? Bien réalisé
    ● Avez vous lu le règlement? Chaussure
    ● Avez vous vu le tchat? Oui
    ● Savez vous comment voter pour le forum? Oui
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 13:36 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ariez
<!--01-->Admin

Hors ligne


Inscrit le: 13 Juin 2008
Messages: 4 031
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Lien vers la fiche: URL
Métier dans le jeu: Propriètaire de l'Armurerie
Invocation(s): Vaea
Annonce: HRP : Pensez à voter ;)
Double compte: Aucun !
Point(s): 1 321

MessagePosté le: Ven 6 Aoû - 14:56 (2010)    Sujet du message: Sasha Sindel Répondre en citant

Bonjour et bienvenue sur le forum !
Je tiens déjà à m'excuser d'avoir eu à te parler par l'intermédiaire d'Agaliaretph, mais à ce moment là je ne pouvais faire autrement.

Me voici donc de retour de vacances pour commenter ta fiche !

Un excellent point déjà et qu'elle répond à toute les attentes de Sieg ! Ensuite je trouve que tu as une écriture très fluide et je n'ai pas vu de faute, ta fiche était donc très agréable à lire.

Bref, je ne vois rien à redire ! tout me va, je te valide !

BON JEU


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2016)    Sujet du message: Sasha Sindel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    L'ile d'Arcane - Forum RPG Fantasy Index du Forum -> -> Présentation -> Présentation des humains -> Fiches Fantômes des Humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group www.kenney.nl
Traduction par : phpBB-fr.com